Salutation au soleil : pratique ancienne ou invention moderne?

Le 21 mars approche à grands pas. Alors que j’allonge progressivement le nombre de répétitions pour peut-être atteindre les 108 salutations le jour de l’équinoxe de printemps, une question surgit: la salutation au soleil, d’où vient-elle?

Généralement pratiquée en début de séance, la Salutation au Soleil permet d’échauffer le corps entier, ainsi parfaitement conditionné pour la pratique des asanas. La Salutation au Soleil peut aussi être pratiquée en dehors de la séance, qu’il s’agisse d’une expérience spirituelle, d’un entraînement corporel, ou des deux à la fois.

« Salutation au Soleil » est la traduction littérale de surya namaskara. Le terme Surya tire ses racines du mot svar, « briller », et personnifie le Soleil. Namaskara est formé de deux racines, namas, « salutation, adoration » et kara, « faire ». Si l’origine étymologique de la Salutation au Soleil est maintenant établie, qu’en est-il de son origine historique?


Des origines controversées

S’il y a une chose dont on peut être certain, c’est que les origines de la Salutation au Soleil telle que nous la connaissons aujourd’hui sont incertaines. Pratique très ancienne ou invention moderne ? Les opinions divergent.

Une pratique millénaire…

Certains yogis soutiennent que la Salutation au Soleil est une pratique vieille de plusieurs milliers d’années. C’est le cas de Patthabi Jois, celui qui a fondé l’Ashtanga Yoga et contribué à propager la Salutation au Soleil à grande échelle. Selon lui, la Salutation au Soleil sert de pierre angulaire à la science du yoga. Les Salutations au soleil série A et série B trouveraient leur origine dans des textes védiques, respectivement le Yajur Veda et le Rig Veda, datés entre 1200 et 1000 avant JC.

Ou même pas centenaire?

Filiation contestée par d’autres, pour qui la Salutation au Soleil est beaucoup plus récente qu’on ne pourrait le croire.

La plus ancienne description de la Salutation au Soleil telle que nous la connaissons aujourd’hui date en effet du début du XXe s.

Dans les années 1900, le Raja de l’Aundh (l’Aundh est un ancien état indien), avait le souci de renforcer physiquement et spirituellement la société indienne avec une série d’asanas. Il publie alors un petit livre comprenant les instructions de la Salutation au Soleil. En 1929, ce livre est traduit en anglais (The ten-point way to health : Surya Namaskar). Nous y retrouvons une séquence de postures familière:

 

Certains érudits, dont Mark Singleton, attribuent alors au Raja de l’Aundh la paternité de la Salutation au Soleil moderne. Mais le Raja insistait sur les origines anciennes de cette pratique: lui-même n’aurait fait que ranimer une pratique tombée en désuétude.

On sait en effet que la Salutation au Soleil était une pratique populaire dans l’actuel état du Maharashtra, et ce depuis plusieurs siècles déjà.

La Salutation au Soleil comme entrainement militaire

Au XVIIe s, le grand général Shivaji dirigeait la rébellion contre l’Empire Moghol :  son gourou, Samarth Ramdas, le soutenait activement dans sa démarche. Il créa dans chaque recoin du Maharashtra des gymnases, où il put enseigner ce qu’il pensait être l’entrainement physique le plus complet tout en nécessitant très peu d’espace au sol : la Salutation au Soleil. Pour ces guerriers spirituels, elle était à la fois pratique dévotionnelle et entrainement corporel.

Est-ce grâce à cette arme secrète que le général Shivaji put créer l’immense Empire Marathe? L’histoire ne le dit pas, mais on peut imaginer à quel point les disciples de Ramdas et soldats de Shivaji étaient forts et souples; Ramdas lui-même pratiquait 1200 surya namaskar par jour!

Les Salutations au Soleil sont rapidement devenues l’entrainement privilégié des lutteurs en Inde. Il faudra attendre le XXe siècle pour qu’elles soient propagées dans la société comme des outils destinés à maintenir la forme physique.


Et donc… d’où vient la Salutation au Soleil?

Finalement, la controverse n’est qu’une question de point de vue : tout dépend du sens qu’on confère au mot « origine ». Il y a l’origine de la Salutation au Soleil en tant que pratique dévotionnelle, qui remonte aux temps préhistoriques. Les Indiens des temps anciens ont créé des rituels pour signifier leur dévotion (récitation de mantras, offrandes, mudras ainsi que mouvements physiques et postures de prosternation), et si ces postures ne correspondent pas tout à fait à l’enchaînement pratiqué aujourd’hui, l’intention demeure.

Il y a ensuite l’origine de la Salutation au Soleil comme entrainement corporel, qui remonte -au moins- au XVIIe siècle. Ces deux conceptions se sont influencées mutuellement et ont fini par se fondre, à un moment indéterminé de l’histoire, dans la pratique du yoga… Pour notre plus grand bonheur!


Aussi ancienne que soit la Salutation au Soleil, c’est une pratique vivante, qui a évolué au fil des millénaires et évolue encore aujourd’hui. Il n’existe d’ailleurs pas une Salutation au Soleil, mais des Salutations au Soleil : selon les sources, on totaliserait jusqu’à 50 versions distinctes de cette pratique. Quelle que soit celle que vous choisissez, c’est en la pratiquant que vous la ferez vivre… Et elle vous le rendra bien! 


13 réflexions sur “Salutation au soleil : pratique ancienne ou invention moderne?”