Chandra Namaskar: comment saluer la Lune?

Il y a la Salutation au Soleil, venue des temps anciens, qu’on connait bien. Et puis il y a la Salutation à la Lune, sans doute plus récente, qu’on connait moins. L’ayant découverte il y a peu de temps, je l’apprivoise progressivement. Au fil des séances, je commence à doucement à percevoir ses effets apaisants…



Surya ou Chandra Namaskar ?

Si vous ne savez à quel astre vouer vos salutations, sachez que les deux pratiques ont des effets différents.

Selon la philosophie du yoga, le Soleil du corps humain se trouve dans l’abdomen, tandis que la Lune se trouve dans la tête. La Lune contient l’Amrita (ou Soma), nectar d’immortalité, capital énergétique dont nous disposons à la naissance. Chaque fois que nous respirons, une goutte de ce liquide s’écoule et se trouve consumée par le Soleil, notre feu gastrique. Résultat : au fil des années, on perd notre énergie, et notre vie s’achève quand ce précieux liquide est épuisé. Pour contrer cet inévitable processus de décrépitude, les yogis des temps anciens pratiquaient les inversions, qui permettent d’inverser le processus, et certaines mudras, qui permettent de préserver -voire même produire- l’Amrita.

Le Soleil est donc ce qui échauffe et transforme; la Lune est ce qui apaise et régénère.

« Toute l’ambroisie qui s’écoule de la Lune à la divine beauté est, sans en rien excepter, dévorée par le Soleil et c’est pour cela que le corps est sujet à la décrépitude »
– Hatha Yoga Pradipika

Si nous transposons cette physiologie subtile à la pratique posturale moderne, on pourrait dire que la Salutation au Soleil permet d’échauffer le corps et le mental: sa pratique répétée génère l’ardeur nécessaire à la discipline du yoga. La Salutation à la Lune a quant à elle l’effet inverse : elle apaise et refroidit le corps, afin de restaurer l’énergie vitale.

Plutôt qu’opposées, ces deux pratiques sont donc complémentaires. Toutes deux requièrent et génèrent des états d’esprit différents:

  • La Salutation au Soleil aura une énergie dynamique, solaire, rayonnante: il s’agit d’un exercice énergique, une mise en train échauffante de caractère Yang.
  • La Salutation à la Lune aura quant à elle un effet délassant, développant l’intuition et la patience, de caractère Yin. Mettant l’accent sur l’ouverture des hanches et les flexions latérales, elle favorise le mouvement fluide et les transitions douces.

Ainsi, la Salutation au Soleil est parfaite pour débuter la journée ou la séance, tandis que la Salutation à la Lune délivre ses bienfaits à la fin du jour, lorsque l’astre lunaire commence à se faire visible. Saluer la Lune a un effet apaisant et régénérant: la pratique sera bénéfique les jours où nous manquons d’énergie, mais aussi dans les moments d’énervement ou d’angoisse.

En pratique

Swami Satyananda Saraswati publie une première version de Chandra Namaskar en 1969 dans son ouvrage Asana, Pranayama, Mudra, Bandha. Elle est alors semblable en tous points à la Salutation au Soleil que nous connaissons, si ce n’est l’ajout de deux postures intermédiaires ressemblant au Croissant de Lune.

De nombreuses variantes de la Salutation à la Lune ont vu le jour depuis lors, et voici ma préférée.

Dans la vraie vie, ça donne un enchaînement qui ressemble ça*:


Je vous avoue que je suis encore assez hésitante pour la direction du mouvement et la position des bras*. Mais bon, peut-être qu’en l’apprivoisant ou la perfectionnant dès aujourd’hui, alors que la Nouvelle Lune pointe le bout de son nez, nous serons fin prêts pour lui rendre hommage le 28 de ce mois, lorsqu’elle sera bien pleine…


*Lorsqu’à la toute fin, vous faites le grand pas de côté pour revenir à l’avant du tapis après la posture de la Déesse, vous pouvez amener directement les mains vers le plafond. Pas comme moi.

* Musique masquant le craquement du plancher et des articulations, mais pas seulement : Pachamama, Nessi Gomes
Illustrations: Vandana Nihalani

20 réflexions sur “Chandra Namaskar: comment saluer la Lune?”

  1. Bonjour Clémentine,

    J’ai toujours été intriguée par la salutation à la Lune mais ne l’ai encore jamais pratiqué. J’avais vu des exemples dans des livres et des magazines, mais peu d’explications. Alors, merci pour cet article qui présente autant la symbolique de cette salutation que sa pratique et ses effets. Je vais me réserver un temps un soir cette semaine pour commencer à “l’apprivoiser”.

    Belle journée à toi,
    Coralie.

    1. Pour moi, grande adepte des salutations au soleil (et pas super douée pour mémoriser des enchaînements), la salutation à la lune a été assez difficile à apprivoiser mais je ne regrette pas d’avoir persévéré ^^ J’espère que tu l’apprécieras!

  2. Roooh, merci pour ce partage de Salutation à la Lune 🙏👌! Toujours une petite joie digne d’un Surya Namaskar de lire tes articles 😉
    J’aime beaucoup cet enchainement de Chandra Namaskar aussi, tout en douceur, parfait pour accueillir la Pleine Lune qui s’en vient et apaiser les coeurs en cette Nouvelle Lune 🌟🌜☄😉

  3. Merci pour ce partage . Je vais m’atteler à la mémorisation de l’enchaînement pour pouvoir pratiquer cette salutation cette semaine, la transition douce étant, je crois, ce dont j’aurais bien besoin en ce moment 😉 Quelle chouette vidéo !

  4. Bonsoir Clémentine !
    Ça me fait toujours bizarre d’appeler quelqu’un d’autre par mon prénom ! Là aussi… question d’habitude 😉
    Merci pour le partage. Je ne connaissais pas du tout. Il n’y a que quelques mois que j’ai une pratique régulière de Surya namaskar. J’étais toujours un peu perdue avant avec les variantes, la respiration… Là ça y est j’ai la mienne ! J’essaierai de trouver la motivation et la persévérance pour essayer celle-ci qui m’attire avec ses postures pour l’ouverture des hanches.
    Douce soirée et un excellent week-end !
    PS : top pour la video, j’étais sur le point d’essayer d’en trouver une apres la lecture de l’article !

    1. Hello Clémentine,
      Oui ça fait bizarre, hein? Quoique, j’ai récemment rencontré une autre Clémentine “dans la vraie vie” et m’y suis fait assez vite ;)
      J’espère que le Chandra Namaskar t’a plu; c’est vrai, beaucoup plus axé sur l’ouverture des hanches. Une autre énergie!
      Bonne fin de semaine à toi!

  5. De mon côté je n’ai jamais été fan de la salutation au Soleil que je trouve trop “chauffante” pour ma nature plutôt Yang. En plus, je pratique plutôt le yoga postural en fin de journée et du coup ce moment de la journée n’est pas le mieux adapté à sa pratique.
    J’ai découvert la salutation à la Lune (dans une version différente de celle que tu présente ici) et je lui trouve tout à fait cet aspect apaisant, plus Yin, dont tu parles. C’est un enchaînement parfait pour apaiser le système nerveux.

  6. nargeot.stephanie

    Je suis ravie de découvrir cette salutation à La Lune. Merci de cette vidéo et des détails de la respiration c’est parfait pour apprendre !
    En faisant l’enchainement je me rends compte que mes articulations craquent pas mal 😅, plus que d’habitude. Y’a t’il une raison ? ou est ce simplement le fait de faire de nouvelles postures …
    Belle journée 🌿

    1. Haha oui, moi aussi! Surtout au niveau des genoux :-) ça peut être lié au frottement de deux surfaces (tendons ou cartilages), ou à l’éclatement d’une bulle de gaz qui se forme dans la cavité articulaire lors de l’étirement. En Ayurveda, on dit aussi que les craquements sont liés à un excès de Vata (de vent) dans le corps… Mais tant qu’il n’y a pas de douleur, pas d’inquiétude! Belle journée aussi!

  7. Namaste Clémentine !

    GRATITUDu fond du coeur pour tes articles qui sont passionnants et très bien faits (dans le fond et dans la forme ;-) ).

    Bonne continuation yogique

    Hari Aum

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *