Faire du yoga quand on est malade?

Désolée, mais avoir le nez bouché n’est pas une excuse pour déserter son tapis.
Depuis quelques jours, l’automne est officiellement là, et je suis officiellement malade. Entre deux inhalations d’huile essentielle de tea tree, une infusion de gingembre à portée de main, pourquoi ne pas dérouler mon tapis? Bon, a priori, je préfèrerais rester au lit, mais comme on dit, c’est quand on en a le moins envie qu’on en a le plus besoin.
Attention, je précise… Par malade, je ne veux pas dire « gastro-entérite qui me tiendrait catégoriquement éloignée de tout tapis ». Non, par malade, j’entends « joyeuse sinusite ». Et quand je parle de dérouler mon tapis, loin de moi l’idée d’une séance carabinée où l’on transpire autant que l’on respire. Voyez plutôt…


Pratiquez quelques asanas bien choisies

À faire après quelques doux et lents échauffements :

Décongestionnez les voies nasales avec la posture des mains aux pieds.

chien-tete-en-basLe Chien tête en bas soulage les maux de tête et énergise le corps.

pontEn ouvrant votre poitrine dans la posture du Pont, vous stimulez également votre thymus, la glande de la santé et de l’immunité. En grec, thymos signifie « énergie vitale »… c’est précisément ce dont on a besoin ces jours-là, non?

torsion-coucheeEvacuez le tout avec une torsion bienvenue. (A faire des deux côtés, bien évidemment).

jambes-au-mur-et-chatTerminez par la posture des Jambes au mur, connue pour détendre la nuque et soulager les maux de tête.

Si vous l’aimez et pour mettre toutes les chances de votre côté, vous pouvez faire tout ce qui précède en écoutant le mantra de guérison Teyata, dédié au Bouddha de la médecine. (J’ai découvert ce mantra lors de ma formation de professeur, et depuis lors il me trotte régulièrement dans la tête).


Bourdonnez comme une abeille

Bhramari est une technique de respiration qui favorise le calme émotionnel et remplit votre coeur de béatitude. Et en plus, elle soulagerait les infections des sinus, ce qui n’est pas pour me déplaire. Comme la majorité des exercices de pranayama, l’effet calmant de Bhramari est dû à l’activation du système parasympathique, la partie du système nerveux responsable de la phase « récupération » : lorsqu’on allonge la durée de l’expiration par rapport à l’inspiration, c’est comme si on enclenchait notre commutateur intérieur sympathique/parasympathique.

Assis dans une position confortable, les lèvres fermées mais les mâchoires relâchées, respirer profondément. Inspirez, puis expirez par le nez en produisant un bruit d’abeille, un son provenant de la gorge, dans une tonalité moyenne à aigüe.

PS: pas évident à faire avec un nez bouché. Pratiquez au préalable Jala neti, ce nettoyage des sinus à l’eau chaude salée. [On devrait toujours voyager avec son pot pour le nettoyage du nez – je tâcherai de m’en souvenir à l’avenir]. 


Essayez ces 2 trucs

1. Frottez-vous les mains pour les réchauffer. Placez la paume de l’une d’elles sur le bout de votre nez, et faites bouger votre nez dans un mouvement circulaire. 15-20 fois dans un sens, 15-20 fois dans l’autre. Ça va mieux?

mudra-mal-de-tete 2. Stimulez ce point d’acupressure avec votre pouce et votre index, plusieurs fois par jour, pendant 1 à 2 minutes. Il serait parfait pour soulager sinusites, maux de tête et nez bouchés.


Quand vous avez terminé tout ça, souvenez-vous que c’est le jour idéal pour regarder des photos de chats qui font du yoga (ou autre) sans culpabiliser. 


chat-et-yoga

28 commentaires sur “Faire du yoga quand on est malade?

  1. Bonjour,
    Toujours aussi ravie de te lire. Juste pour info j étais une madame sinusite à répétition, voilà cela fait 1 an que j utilise une lotta tous les matins avec un peu de sel et pas une seule sinusite en 1 an et meis allergies de printemps type éternuements à répétition et yeux qui grattent etc..Eh bien quasiment rien. Même mon mari qui est toujours septique à été très impressionné par ce changement radical! Voilà si sa peut en aider d autres….
    Je t embrasse
    Alexandra

    1. Je te le souhaite sincèrement car j ai vraiment retrouvé un confort de vie. Ce ne sont que de petits bobos mais dont on se passerait bien !( surtout la sinusite qui crée de sacrés mots de tête, et fini la cortisonne!)

  2. Bonjour !
    Le yoga est bon de tout temps, toute saison et tout état d’esprit :)
    C’est ce que j’aime avec cette pratique, d’ailleurs je ne vais pas déroger à ma séance aujourd’hui ~
    Bonne fin de semaine !

  3. Merci pour ces précieux conseils ! Et pour des « petits » soucis, type maladie chronique de l’intestin, que me conseillerais-tu comme postures qui soulagent les douleurs genre tiraillements, ballonnements, aiguilles dans le ventre et autres joies quotidiennes ?

  4. bonjour

    quelle est la race de votre magnifique chat???
    et comment puis je acheter vos bracelets en coco car j ai vu epuise sur votre site???
    merci namasté

    1. La boule de poils -qui vit chez ma soeur- est un persan :-)
      Je suis actuellement en rupture de stock pour les bracelets en bois de coco, je pourrai en vendre de nouveau début décembre.
      Bon WE!

  5. Adorable ce chaton qui lui aussi apprécie les bienfaits du yoga ! J’avoue que j’aime beaucoup la façon dont vous traitez les sujets, ce n’est pas « contraignant » et en plus c’est efficace ! Merci à vous.

  6. Hello Clémentine ! Génial cet article ! Je regrette presque de pas être malade pour tester l’efficacité des pratiques :) Mais j’avoue que rester sans bouger à s’encrasser dans ces microbes n’est pas une super stratégie, même si on a tous tendance à le faire quand on est malade ! Bougons, bougons ! :)

  7. « Une joyeuse sinusite » 😂
    C’est vrai qu’en général après la pratique, les sinus sont débouchés. Je ferais les mêmes postures mais en trichant avec des supports pour la tête en chien tête en bas et des supports pour le dos pour le pont. Comme ça j’y reste plus longtemps sans me fatiguer. C’est la faute à Iyengar. Faut m’excuser je suis conditionnée 😂😂 et puis un peu de ravintsara sous les plantes des pieds, bas du dos et thorax. Histoire de booster le système immunitaire 🤧

    1. Iyenga qui? Qui qu’il soit, il a bien raison en tous cas ;)
      Un peu de support ne peut pas faire pas de tort quand on peine déjà à dérouler son tapis!Ravintsara, j’adore ça.

      PS: C’est chouette ta formation Iyengar, j’aimerais bien m’y pencher un peu plus!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *