Pas ce soir, j’ai la migraine

Excuses2-001Le secret du yoga, c’est la régularité. On pourrait inventer tout un tas de fausses excuses pour ne pas pratiquer son yoga quotidien… Ou sortir une des 7 vraies raisons décrites dans cet article.

Mais attention, après la lecture de cet article, vous n’aurez peut-être plus d’excuses pour devenir aussi souple et fort qu’un yogi avancé. Êtes-vous prêt à atteindre ce point de non-retour?


1.JE N’AI PAS LE TEMPS

Mes journées sont hyper chargées, je suis débordé de tous les côtés, je ne peux pas me permettre de rester sans bouger pendant 5 minutes.

Mais si, vous pouvez!

  • Levez-vous 10 minutes plus tôt.

  • Dynamisez votre pause déjeuner.

  • Déroulez votre tapis de yoga la veille… Il vous fera certainement de l’œil à un moment ou un autre de la journée.

  • Mettez à profit la moindre occasion. 5 minutes entre deux mails, 7 minutes en attendant le bus, 3 minutes avant de vous endormir… Qui a dit que les 15 (30,60…) minutes de pratique quotidienne devaient forcément s’enchaîner? Le yoga, c’est comme la course à pied, ça peut se faire en fractionné.

  • Pensez à votre asana préféré, celui qui vous rend béat et tout sourire. Vous trouverez le temps, ne fût-ce que pour celui-là.

  • Prendre le temps de rester immobile dans un asana, c’est arrêter le temps, voire même l’inverser. Ben oui, les grands yogis disent qu’après 5 minutes passées sur la tête, ils sont plus jeunes de 5 minutes…


    2.JE SUIS TROP FATIGUÉ

Comment songer une seconde faire une seule salutation au soleil quand je suis fourbu, harassé, vidé, que mes muscles sont inertes et mon cerveau incapable de coordonner mes mouvements?

  • Programmez votre yoga au moment de la journée où vous savez être le plus énergique. Plutôt du matin ou du soir?

  • Prévoyez une séance de yoga avec des amis. Puisez dans l’énergie de groupe, c’est communicatif!

  • Et souvenez-vous… Vous vous sentirez plus reposé après une séance de yoga relaxante qu’après 16 heures de sommeil.


    3.J’AI PEUR D’AVOIR L’AIR BÊTE

Je n’y connais rien, n’y comprends rien et ne ressemblerais à rien sur un tapis.

  • On se souvient tous de notre premier cours de yoga, c’est pas très glorieux. On se souvient tous de notre 2e cours, c’est déjà mieux. On se souvient tous de notre 3e cours, c’est prodigieux!

  • Entraînez-vous d’abord chez vous, à l’abri des regards indiscrets, pour prendre un peu d’assurance. Prenez quelques leçons avec un professeur particulier avant d’entrer dans l’arène des cours collectifs.Excuseyoga-001


4. IL Y A TROP À FAIRE, JE NE SAIS PAS PAR OÙ COMMENCER

Je suis trop raide, trop faible, trop frêle… Trop gras, trop maladroit, trop patatras pour le yoga.

  • Souvenez-vous qu’être souple et fort ne sont pas des prérequis pour le yoga: ce sont les bénéfices apportés par la pratique. Ne pas confondre conditions et conséquences !

  • Fixez-vous des objectifs réalisables et gardez la trace de vos progrès. Photos avant/après, journal intime du yogi, sensations de facilité… Il n’y a jamais trop de progrès à faire, et il n’est jamais inutile de se souvenir du chemin parcouru.

  • Vous serez surpris de la rapidité avec laquelle votre corps répond et s’adapte au yoga. À croire qu’il est fait pour ça…


    5.JE N’AI PAS LES MOYENS

Je peux manger pour la journée pour le prix d’un cours de yoga…

  • Il y a tant de moyens d’apprentissage gratuits: livres de la bibliothèque du quartier, votre intuition, internet… 3heures48minutes.com, vous connaissez? 

  • Même pas besoin d’investir dans un tapis de yoga, une couverture légère peut faire l’affaire. Pas besoin non plus d’investir dans une tenue de yoga, votre tenue de naissance peut convenir !

  • Un bon cours vous apprend à pratiquer seul. Voyez ça comme un investissement qui vous permettra d’être indépendant dans votre pratique d’ici peu. Un petit investissement pour une longue vie de pratique.


    6.IL N’Y A PAS DE COURS PRÈS DE CHEZ MOI

Et les vidéos sur internet, très peu pour moi.

  • Faites savoir à votre entourage, vos voisins, votre ville entière que vous cherchez un cours de yoga. Peut-être que d’autres sont dans le même cas, formez un collectif, clamez haut et fort votre droit d’accès au yoga. Publiez sur Facebook, faites une pétition, tous les moyens sont permis. Si la demande est là, l’offre suivra! Et peut-être qu’une prof de yoga se morfond devant son petit écran au coin de votre rue…


    7. J’AI MAL AU DOS, AUX ARTICULATIONS, À LA HANCHE DROITE

Je n’ai pas envie que ces douleurs s’aggravent.

  • Pourquoi ne pas essayer une « yogathérapie » ? À l’heure où le yoga est de plus en plus présenté comme une moyen de guérison, peut-être qu’il représente la solution à votre problème. Cette raison pour laquelle vous ne faites pas de yoga pourrait devenir votre raison de faire du yoga. 

  • Parlez-en au professeur. C’est la posture de yoga qui s’adapte à votre corps, et non l’inverse. Ce professeur sera content de vous voir, de répondre à vos questions et à vos attentes, soyez-en sûr. Lui parler de vos problèmes qu’il pourrait vous aider à résoudre avec le yoga est le meilleur moyen de lui faire plaisir!

Et parce qu’il n’y aura jamais de mauvaises raisons de vous mettre au yoga… 

Bonnes excuses-001

10 réflexions sur “Pas ce soir, j’ai la migraine”

  1. Quoi de plus plaisant de vous lire?! Les choses simples et pourtant primordiales sont dites avec beaucoup d’humour! Que c’est frais! Merci!

  2. Coucou Clémentine !

    Wahouuu j’ai adoré ton article !!!!!! Un grand BRAVO !
    Tu nous donnes tellement de bonnes raisons de pratiquer le Yoga et tu nous montres bien que nos excuses sont souvent peu valables !!
    Je me suis tellement reconnue dans ce que tu as écrit, c’est fou !! Du coup, je partage sur Facebook et je suis sûre que mes lectrices vont adorer aussi :-)

    Au passage, je mets un lien vers un article que j’ai écrit pour garder la motivation dans notre pratique du Yoga, en espérant qu’il pourra aider tes lectrices à prendre chaque fois du plaisir sur le tapis de Yoga ! C’est par ici :
    http://www.yogapassion.fr/garder-motivation-pour-le-yoga

    A très vite,
    Claudia du blog YogaPassion
    “Vivez en toute sérénité”

    1. Merci Claudia pour ton commentaire si encourageant et le lien vers ton article si motivant !
      Beaucoup de plaisir à le lire et à constater qu’on rencontre les mêmes obstacles…et surtout qu’il y a toujours une solution pour faire un peu de place au yoga dans notre vie !
      Et il nous le rend bien ;-)

  3. Lendemain de la fête de la musique, la tête dans le sac et le soleil est levé depuis 2 h déjà . Pas motivation pour le saluer aujourd’hui, jusqu’à la lecture de ma chronique préférée. vite vite, je prends quelques minutes pour aller saluer notre astre bienveillant

  4. oui intéressant… pourtant mon prof de yoga me recommandait de ne pas faire ma séance du matin si j’étais sortie la veille et rentrée tard, quelques heures de sommeil seulement…. d’ailleurs cela s’en ressentait sur la séance, mon corps n’arrivait à rien faire et les postures les plus simple habituellement me demandaient un effort herculéen…et le bien être de la séance ne faisait donc pas effet… bref, dans ces cas là mon prof me préconisait de me reposer, de dormir et de reporter la séance au soir ou au lendemain…. voilà, après pour ce qui est de fausses excuses…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *