Ganesha et la rentrée

Aujourd’hui, c’est la rentrée. Mais c’est aussi l’anniversaire de Ganesh, dieu à tête d’éléphant (le “Ganesh Chaturti”, comme on dit). L’occasion rêvée pour se remémorer la naissance de Ganesha tout en pratiquant la mudra qui porte son nom: un geste qui apaise les peurs et stimule l’enthousiasme !

Le Gardien des portes

Parvati rêvait que son époux lui donne un fils de son plein gré. Mais Shiva était bien trop occupé à méditer pour songer à fonder une famille. Lasse d’attendre, Parvati décida de faire un enfant toute seule. Après tout, une déesse n’avait nul besoin d’un époux pour donner la vie ! À partir de la pâte de curcuma qu’elle employait comme onguent, elle façonna un fils fort et grand, auquel elle insuffla une âme. Ceci fait, elle posta son enfant tout juste né au seuil de sa salle de bain, avec pour ordre de ne laisser entrer personne.

L’enfant obéit. La tâche s’annonçait ardue : voilà que Shiva arrivait, insistant pour entrer. Ignorant qu’il s’agissait de l’époux de sa mère, Ganesha lui refusa l’accès. Soulevant son trident, le dieu de la Destruction décapita l’impertinent. Même le plus puissant des guerriers n’aurait pu empêcher Shiva d’entrer, si tel était son souhait.

Parvati était inconsolable. Shiva, confus, voulut réparer son erreur au plus vite. Il ordonna à ses disciples de lui rapporter la tête du premier être vivant qu’ils croiseraient : ce fut un éléphanteau. Shiva ramena à la vie l’enfant de Parvati en lui collant la tête de l’imposant animal.

En le faisant naître une seconde fois, Shiva devint le père de Ganesha.

Portée symbolique

Avec sa tête d’éléphant et son énorme corps glouton, Ganesha est l’une des divinités les plus vénérées au quotidien. On dit que tout réussit à celui qui se place sous la protection de ce dieu bienveillant. De son enfance, Ganesha conservera le rôle de gardien des portes : le dieu-éléphant est le dieu des transitions. Il est aussi seigneur des obstacles : les hindous lui rendent hommage avant toute nouvelle entreprise, afin qu’il aide à surmonter les difficultés inévitables. Son corps gras, symbole de prospérité, ne peut être que de bon augure !

En pratique

– Amenez la main gauche devant la poitrine, paume dirigée vers l’extérieur, puis la main droite, paume dirigée vers l’intérieur.
– Pliez les doigts de manière à crocheter les deux mains. Les avant-bras forment une ligne horizontale à hauteur du cœur.
– Expirez, écartez les coudes comme si vous vouliez séparer les mains. Inspirez, relâchez la tension.
– Répétez 6 fois en suivant le rythme de la respiration.
– Maintenez la mudra et placez les mains contre le sternum.
– Pratiquez la mudra le temps désiré, puis répétez en inversant la position des mains.

Bienfaits

Les mains placées à hauteur de poitrine, les doigts repliés et imbriqués, la mudra de Ganesha nous fait écarter les coudes tout en gardant les doigts liés ; ce faisant, elle élargit l’espace du cœur. Ce mouvement dissipe les peurs et apaise les tensions, tout en favorisant l’enthousiasme et la persévérance. Autant de bienfaits propices à la concrétisation d’un projet, ou tout simplement au commencement d’une nouvelle journée.

Physiquement, on dit que la mudra de Ganesha ouvre les bronches et relâche tout type de tension dans la zone de la poitrine. Émotionnellement, cette mudra favorise la compassion et le respect. Elle agit sur Anahata, le chakra du Cœur. Vous pouvez la pratiquer avec l’intention suivante: « Je rencontre l’autre avec confiance, courage et ouverture”


On dit que l’éléphant a le pouvoir de communiquer force, courage et endurance : la mudra du dieu à tête d’éléphant matérialise ces qualités. Quelle que soit la porte à franchir, au départ ou à l’arrivée, le yogi trouvera Ganesha posté sur le seuil, l’incitant à persévérer.
Bonne rentrée !


Pour en savoir plus

8 réflexions sur “Ganesha et la rentrée”

  1. Merci pour ce magnifique article où j’ai beaucoup appris… et, m’intéressant de plus en plus à toutes ces signification, ta plume me plait énormément :)
    Longue vie à 3heures48minutes <3

  2. Merci pour cette transmission de connaissances qui accompagne & enrichit tant la pratique, que l’esprit !
    Au plaisir de vous relire,
    Bien à vous,
    Alex

  3. bonjour
    merci pour cette légende. Je la transmets à mon petit-fils qui aime Ganesh pour l’aider en cette rentrée scolaire
    belle journée à vous

  4. Namaste et oui +++ Mercis +++ et Gratitude pour toutes ces connaissances, informations, savoirs partagés qui enrichissent nos pratiques et nous “nourrissent” avec plaisir … Cela complète nos “états” de “savoirs” et donnent un peu plus de “sens”, subtilement, cela nous enrichit, conforte – réconforte nos éveils – communs et particuliers – merci merci – gratitude – vos posts sont comme des délices sucrés … Ganesh gourmand ? … Namaste …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *