Petite séance automnale pour quand le froid s’installe

Les feuilles se colorent, les températures chutent, le temps est à boire du thé et les joues rosissent : l’automne est bien là. L’envie d’hiberner grandit à mesure que la couette s’épaissit. C’est le moment de terminer les projets à long terme, avant que n’arrive le temps de l’intériorité. Après la frénésie de l’été, il sera bientôt temps de récupérer et de se régénérer. L’automne est la saison où l’on récolte et l’on s’approvisionne, où l’on reconnaît et apprécie les fruits du labeur.

La saison, tantôt rude et pluvieuse, tantôt ensoleillée et venteuse, peut accroître l’instabilité. En automne, le yogi cherche l’ancrage sur son tapis. L’inconstance de la saison sera atténuée par une routine de pratique : il s’agit de dérouler son tapis de manière régulière, à heure fixe. 

L’automne est une période de transition : entre croissance et dormance, construction et lâcher-prise, mouvement et immobilité, action et contemplation, extérieur et intérieur. Évitez en cette saison la sur-stimulation, l’agitation, l’activité rapide et mobile. Au contraire, cultivez le retrait des sens, pratyahara. Telle une tortue rentrant ses membres dans sa carapace, il s’agit de vous isoler, pour un temps, des stimuli du monde extérieur.

– Sur votre tapis, privilégiez les postures debout qui font travailler l’enracinement.
– Tâchez d’équilibrer votre séance entre postures d’ouverture qui atténuent la mélancolie de l’automne, et flexions qui répondent au besoin d’hibernation. 
– Respirez profondément en privilégiant les longues inspirations.
– Rapprochez-vous de la terre, concentrez-vous sur la sensation perçue au niveau des appuis sur le tapis : pieds, ischions, paumes des mains ou bout des doigts…
– Maintenez un regard posé et stable.
– Ralentissez. Pratiquez à un rythme lent et constant.
– Clôturez vos séances par de longs Shavâsana. 


Illustrations : Noélie Lecoanet pour un livre à paraître bien vite !

Séance automnale

Diamant et Bhu mudrâ (voir plus bas)
Retournez les orteils sur le tapis, étirez les plantes de pieds.
Chien tête en bas
Table ; table en équilibre ; répétez en inversant
Chien tête en bas
Pince debout ; inspirez, allongez la colonne, sommet du crâne vers l’avant ; expirez, rapprochez le ventre des cuisses. Répétez pour quelques respirations avant de vous installer dans la posture. 
Montagne
Arbre ; répétez de l’autre côté
Chaise
Chaise en torsion ; répétez de l’autre côté
Guirlande
Bâton
Pince assise
Table renversée
Torsion couchée ; répétez de l’autre côté
Posture d’Apana, les genoux à la poitrine
Shavâsana

Bhu mudrâ : prendre la Terre à témoin

Bhu désigne en sanskrit la Terre, en tant que planète et élément. Prendre la Terre à témoin, c’est appeler les qualités qui lui sont associées : stabilité, soutien, enracinement. C’est être ancré dans le moment présent, imperturbable, et créer des fondations fermes pour notre pratique posturale, respiratoire, méditative. Assis, joignez de chaque main les extrémités des pouces, annulaires et auriculaires. Les index et majeurs sont tendus en direction du sol ou en contact avec celui-ci. 

Questions à moi-même

Où puis-je trouver ma stabilité dans cette saison de transition ? Sur quoi puis-je m’appuyer ?
Puis-je me permettre de ralentir, serein face à l’hiver qui arrive, ou dois-je encore agir pour terminer mes projets ?


“Août mûrit les fruits, septembre les cueille“, dit la sagesse populaire.
Qu’aimez-vous, en automne ?


Illustrations des petites yoginis : Noélie Lecoanet

En savoir plus

25 réflexions sur “Petite séance automnale pour quand le froid s’installe”

  1. Merci pour toutes ces bonnes suggestions de postures qui nous relient à la terre, je ne connaissais pas bhu mudra. Article très intéressant, comme toujours. Amicalement.

  2. Merci Clémentine pour ce partage.
    J’en profite pour vous dire bravo pour le joli coffret Yoga à la maison. Les cartes sont très jolies, chaque posture est bt détaillée. Super !!
    Et là, une belle séance d’automne cadeau !!!! 👍👍🙏🙏🙏 Bravo

      1. Merci Clémentine pour cette séance que je pratique depuis que vous l’avez proposée et dont je m’étais saisie sans prendre le temps de vous remercier… La honte. Le comportement banal des profiteurs de contenu sur internet. Je suis désolée donc…
        Et tous les matins, en pratiquant, je me dis “il faut aller mettre un commentaire de remerciements”. J’ai enfin réussi, et je vous redis merci.
        C’est une séance douce, calme et qui permet de se réveiller sans se mettre la pression en cette saison un peu mélancolique. Mais elle fait bien travailler !
        Bonne journée,
        Cécile (qui envoie aussi une bise stéphanoise ;))

  3. Merci Clémentine, c’est toujours un plaisir de vous lire et de voyager sur votre site. Cet article accompagné d’une séance automnale est un généreux cadeau. Voilà qui adoucit et appaise ce sentiment de perte et de retrait qui me saisit toujours à la fin de l’été.
    Namaste, que votre recolte d’automne soit douce et abondante 🙏

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page