Débuter en yoga: comment bien choisir son tapis ?

Mea Culpa. Pour me rassurer, je peux me dire que c’est une erreur commise par beaucoup de débutants. On découvre le yoga, mais on ne sait pas encore très bien où il va nous mener.


yoga4


On a besoin d’un tapis, maintenant. Alors on choisit un tapis pas trop cher. Après tout, il sera toujours temps d’en acheter un bon plus tard… Mais en minimisant l’investissement, j’ai maximisé les risques. Sans exagérer le moins du monde, mon premier tapis est le pire choix que j’ai pu faire dans ma vie de yogi.

Voici ce que j’aurais aimé savoir avant de choisir mon premier tapis de yoga.


VOTRE TAPIS DE YOGA EST-IL TOXIQUE ?

C’est votre premier achat quand vous débutez le yoga.

Un tapis. Votre tapis. Une fois choisi, vous passerez du temps avec lui (beaucoup de temps). Vous grandirez avec lui, vous progresserez avec lui, vous vous reposerez sur lui. Il vous accompagnera tout au long de ce « chemin de bien-vivre », les bons jours comme les mauvais. Vous allez le piétiner, l’enrouler, l’écraser de tout votre poids, le trimballer partout. Pourtant, il vous sera fidèle…

Pour autant que vous le choisissiez bien. Or, une menace guette, tapie dans votre tapis …

La majorité des tapis bon marché disponibles sur le marché européen aujourd’hui sont en PVC.

Sauf mention contraire d’une démarche écologique, justifiant un prix plus élevé, beaucoup de yogis pratiquent donc sur un tapis en PVC.


POURQUOI EST-IL TOXIQUE POUR VOUS ?

Ce qu’il faut savoir, c’est que le processus de fabrication de ce tapis nécessite des phtalates afin de transformer un plastique dur en plastique « mou »: un tapis de yoga souple et confortable. Et ces phtalates, dont la nocivité est désormais reconnue pour votre santé (perturbateurs endocriniens) et celle de l’environnement, sont susceptibles d’être libérées lors de l’utilisation intensive de votre tapis. Lorsque vous appuyez les paumes des mains sur votre tapis dans le chien tête en bas (par exemple), les particules nocives du PVC migrent vers cette substance lipophile qu’on appelle la peau. Ce phénomène de migration est accentué par les frottements répétés, par la lumière et la chaleur.


yoga1


Voilà qui donne plutôt envie de garder son tapis enroulé dans un coin sombre et froid, voire de s’en débarrasser illico. Mais…

POURQUOI EST-IL TOXIQUE POUR L’ENVIRONNEMENT ?

C’est encore pire! Le PVC n’est ni recyclable ni biodégradable. Cela veut dire qu’en fin de vie, votre tapis adoré est incinéré. Ce processus génère une « perte dangereuse » encore plus importante que le tapis originel : pour chaque kilo de PVC brûlé, on estime entre 0,8 et 1,4 kg de produits nocifs libérés. Les premiers touchés sont les animaux vivant à proximité des incinérateurs. Un tapis en PVC est donc néfaste tout au long de son cycle de vie, de sa production à son élimination. (Et du coup, moi je me retrouve avec ce vieux tapis en PVC que je ne peux plus utiliser mais que j’ai des scrupules à jeter).

Astuce yogi du jour: Si vous vous demandez comment recycler votre vieux tapis de yoga en PVC, sachez que vous pouvez le transformer en ronds de serviette, en paillasson ou en couvercle de pot de confiture.

ET CE N’EST PAS TOUT …

Pour noircir encore le tableau, ce genre tapis est souvent trop fin et n’offre pas l’amorti adéquat pour vos articulations, nécessaire à une pratique du yoga sûre et confortable.

Sa durée de vie est très limitée. Après 1 mois de pratique, mon premier tapis commence à montrer des signes d’affaiblissement. Après 2 mois, il s’étiole légèrement aux endroits les plus sollicités. Après 3 mois, je termine ma pratique de yoga couverte de petits bouts de tapis. Après 4 mois, je me décide à prendre une décision importante. Un tournant dans ma pratique du yoga.


yoga2


 

J’achète yogique ! Durable, sain et respectueux de l’environnement.

COMMENT COMBINER VOTRE SANTÉ ET CELLE DE LA PLANÈTE?

Parce que notre santé dépend de celle de la planète, mon choix s’est porté sur un tapis en mousse TPE, ou elastomère thermoplastique, un nouveau matériau non toxique, léger et biodégradable. Il est écologique et hypoallergénique, tout en offrant les avantages du PVC en termes de souplesse et de confort.

Logo Yogi YouIl est doux et confortable (8mm d’épaisseur)
Il prend soin de la planète (durable et 100% recyclable)
Il est grand (1m83)
Il n’est pas lourd (1,3kg)
Il est attirant (existe en plusieurs coloris)
Il est hypoallergénique (sans latex, sans PVC ni aucune substance toxique)
Avec lui, on ne dérape pas (structure cellulaire double face)

 

C’est le tapis YOGI YOU! Yogi You est une toute jeune marque française créée par Marie, une yogi passionnée de bien-être. Yogi You a pour objectif de répandre cette joie et cette liberté que lui procure le yogaAllez donc par ici :-)


yoga3


 

3 AUTRES CHOIX JUDICIEUX :

1.Une natte de yoga en jute ou en coton. Elle peut être appropriée à votre pratique si vous privilégiez un yoga doux dont la majorité des postures s’effectuent au sol ou allongées. Mais pour des yogas plus dynamiques ou des postures d’équilibre, je trouve qu’elle manque d’adhérence.

2.Un tapis en caoutchouc naturel, un matériau renouvelable et amortissant, avec une bonne adhérence. Il provient de la sève de l’arbre à caoutchouc (ou hévéa), un liquide laiteux appelé latex. A éviter cependant si vous soupçonnez une allergie.

3.Pas de tapis: certains pratiquants se contentent avec bonheur de l’espace se trouvant sous leurs pieds, quel qu’il soit. Et ça leur réussit ! Ils parlent d’un sentiment de liberté et d’un accroissement de la force musculaire. En effet, là où une certaine posture requiert de la souplesse sur un tapis de yoga, elle demande hors du tapis plus de force pour jouer avec les inégalités et l’adhérence moindre du terrain. A tester !


J’ai choisi mon premier tapis avec ignorance parce qu’il était bon marché. J’ai choisi mon second en toute conscience parce que c’est un investissement durable, qu’il est confortable et agréable. Et vous, avez-vous déjà trouvé le tapis de vos rêves? Dans le cas contraire, quel tapis vous tenterait le plus ? Laissez-moi un commentaire, je suis curieuse de le savoir!


DES CHOSES ET D’AUTRES …


j'aime2

 

12 commentaires sur “Débuter en yoga: comment bien choisir son tapis ?

  1. Et dire que je me suis acheté un soit disant super tapis pour plus de 60€ et qu’il glisse dès que je transpire un tout petit peu.

    Enfin, heureusement il est fabriqué sans pvc, c’est déjà ça…

    Ah si j’avais connu Yogi You avant …

  2. Ton article tombe vraiment à point ! Figure toi que mon prof de yoga me conseillait des tapis très chers mais réputés inusables. J’ai beaucoup hésité puis je suis allée voir sur ton site, au cas où ta boutique vendrait des tapis… bingo ! Donc on a passé commande au père noël avec mon amoureux… ! :)

  3. Bonsoir,
    Je viens de lire avec intérêt cet article sur le choix du tapis de yoga. Toutefois, je suis toujours perplexe quant aux prix des articles « écologiquement correct ».
    Ce tapis de Yoga You a l’air, bien sûr, super, beau, respectueux de l’environnement… mais je ne peux absolument pas dépenser 45 euros pour un tapis, alors que j’ai, en l’occurrence, trouvé un tapis de chez CHIN MUDRA, qui est aussi en matière respectueuse de l’environnement à 22 euros (il est moins épais, mais largement suffisant pour être très confortable). Alors, il n’est peut-être pas parfait, mais je ne peux pas faire plus.
    C’est pareil, je suis toujours choquée par les prix des vêtements de yoga.
    J’aimerais vraiment savoir comment sont calculés les prix pour arriver à des prix aussi exhorbitants. Bien sûr, ils sont pour certains, magnifiques, mais de là à payer aveuglément des sommes folles, non, ce n’est pas possible.
    Est-ce que je suis la seule à avoir un budget limité ET à faire du yoga ???…
    Quand les créateurs d’entreprises d’articles de yoga vont-ils penser aux personnes qui ont des budgets limités, et aussi aux personnes qui n’ont pas une taille mannequin ???!!!…
    Bonne soirée. Namasté !

    1. Bonsoir Laurence,
      Pour avoir ouvert une boutique cette année de produits bios, écolos et locaux, je peux vous dire que ça n’est pas facile de trouver des fournisseurs Green et de s’y retrouver au niveau des prix. Je pense que nous sommes tellement habitués à payer un objet 3 fois rien, made in China, que lorsqu’on paye le juste prix, ça nous semble exorbitant. Et puis il y a le volume : lorsqu’un produit est fabriqué en petites quantités, son coût est plus haut, rien à voir donc avec les grandes marques. Personnellement, je me suis mise au minimalisme : j’achète très peu, mais de bonne qualité (comme ma grand mère :). J’achète aussi beaucoup d’occasion.
      Toutefois je vous rejoins sur le marketing du yoga… a-t-on réellement besoin d’un super legging branché pour pratiquer ? Le yoga devrait rester une pratique simple :)

    2. Bonjour Laurence!

      Le prix des articles écolos, c’est toujours un grand débat! Même H&M propose des tapis et des vêtements de yoga maintenant. Le coût est bien sûr avantageux, mais qu’en est-il du coût sociétal et environnemental?
      Merci de nous faire part de votre expérience avec le tapis Chin Mudra. C’est une marque que je connais, mais que je n’ai jamais testée personnellement. Ils ont effectivement une gamme de tapis impressionnante, avec des prix allant de 14 à 80 euros. Ne les ayant jamais testés, je ne peux pas parler de leur qualité, mais je suis heureuse de savoir qu’il vous convient. Voilà en tous cas un créateur d’articles de yoga qui pense aux budgets limités! Ne désespérons pas, ils existent.

      Quant au tapis Yogi You, je sais par expérience que son prix est juste et je le trouve bon marché pour sa qualité. C’est une toute jeune entreprise française créée par une yogini passionnée, et comme dit Laurence, on ne peut pas comparer ses tarifs à ceux de grandes entreprises. Le matériau (mousse TPE et voile de coton), l’épaisseur et la durabilité du produit justifient son prix.
      Vous n’êtes pas la seule à avoir un budget limité :-) J’ai fait l’erreur d’acheter un tapis bon marché en débutant le yoga. J’ai donc préféré investir un peu plus pour mon deuxième achat, et je sais que, s’il ne durera peut-être pas une vie entière de pratique, je l’utiliserai pendant de longues et belles années !

      Belle journée à vous!

    3. Bonsoir, je peux vous dire que le prix de son tapis est plus que correct. 45€ c’est le prix des tapis Lolë 7mm qui sont eux aussi en élastomère thermoplastique. En plus j’imagine que la demoiselle produit beaucoup moins donc que son prix de fabrication est plus élevé. Si vous payez moins cher, que vous le vouliez ou non, c’est qu’il y a une raison. Chin Mudra a une quantité de production énorme, ce qui veut dire que de base la fabrication est moins chère. Votre tapis est aussi moins épais. Et pour connaître ces tapis, ils vieillissent moins bien quoi qu’on en dise. Vous préférez payer un peu plus cher et garder plus longtemps, ou payer moins cher et racheter plus souvent ? Perso je préfère mettre le prix et avoir quelque chose qui tienne dans la longueur, principe de la low consommation.

  4. J’avais fait la même erreur que toi en achetant à la va vite un tapis, certes très joli mais bourré de produits toxiques! Je l’ai rapidement troqué contre un tapis de yoga digne de ce nom et je confirme que Chin Mudra font des choses très sympas avec un bon rapport qualité/prix :)

  5. Yes ! Tapis Chin Mudra chez moi aussi depuis plusieurs années ! Je le trouve très bien et je le nettoie après chaque session yoga avec un spray aux huiles essentielles fait maison. Mais je suis curieuse de tester un tapis conçu avec un vrai souci écologique, à l’occasion. Merci pour cette recherche, Clémentine !

    1. Hihi moi aussi j’essaie de le nettoyer après chaque séance avec des huiles essentielles…Et j’avoue, parfois j’ai un peu la flegme, je zappe ;-) Mais mon tapis ne m’en veut pas trop je crois!
      Bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *