Le yoga de l’habitat

Il y a quelque temps, je me suis rendue pour la première fois à la faculté d’architecture de ma ville. Un auditoire vaste et enthousiaste (et majoritairement architecte) s’y était donné rendez-vous pour une conférence singulière donnée par Prabhat Poddar, architecte, urbaniste, ingénieur et géobiologue. En quelques heures, cet érudit originaire de Pondichéry nous a exposé, dans les grandes lignes, le Vastu Shastra ou “science de l’habitat”. Et vous allez voir que cette discipline n’est pas très éloignée du yoga.

Le Vastu Shastra, science ancestrale de l’architecture, repose sur les liens existant entre le corps humain, l’habitat et l’univers. Si le yoga a pour but d’accorder les énergies du corps humain sur celles de l’univers (dans une correspondance microcosme-macrocosme), le Vastu Shastra ajoute une 3e composante à l’équation: la maison. La façon dont celle-ci est organisée, la répartition des différentes pièces, les matériaux choisis, tout cela peut faciliter ou entraver la circulation du prana… Ce qui fait qu’il y a des endroits où l’on se sent immédiatement bien, et d’autres qu’on a envie de quitter au plus vite! Ces éléments influencent aussi la santé physique, financière, sociale de l’habitant. Un peu Feng Shui, me direz-vous? Et oui, le Vastu Shastra, discipline pluri-millénaire, serait l’ancêtre direct de son homologue chinois (la discipline se serait propagée vers le Nord-Est avec les moines bouddhistes au Ve s avant notre ère).

Le Vastu est donc l’art d’organiser nos espaces de vie pour que l’énergie circule bien. Et parfois, on se dit que nos habitats auraient bien besoin de faire du yoga.


À mi-chemin entre science et philosophie (en Inde, on ne peut d’ailleurs tracer de frontière claire), une bonne architecture nécessite les efforts convergents de l’architecte, du commanditaire et de la terre. Autrefois, en Inde, le plan d’une maison n’était jamais laissé au hasard, et encore moins soumis au caprice des individus. C’était la responsabilité des états ou des dirigeants de s’assurer que les habitats répondent à certains standards, afin de garantir la bonne santé des habitants et de la ville. Intransigeants sur la question, ils ont codifié et sacralisé ces prescriptions, afin que personne ne songe à les enfreindre…

L’objectif du Vastu Shastra est de créer une flux harmonieux d’énergies, en accord avec celles de l’univers. Un tas d’éléments entrent jeu, parmi lesquels la forme et l’orientation de la maison, la répartition des pièces et des ouvertures, les proportions et les matériaux. Commençons par l’orientation. Et comme un dessin vaut mieux qu’un long discours, voici le plan de la maison idéale.

L’habitat, organisé autour d’une cour intérieure, se présente comme suit:
– Au Sud-Est, lié à l’élément Feu, se trouve la cuisine et tout ce qui génère de la chaleur (idéalement, on cuisine face à l’Est).
– Le Nord-Est, espace sacré par excellence, est l’endroit idéal pour dérouler votre tapis de yoga.
– Le Nord-Ouest est lié aux “pièces de passage”: chambre d’ami, garage…
– Et le Sud-Ouest accueille la chambre de la personne qui détient l’autorité dans la maison (attention, donc).

Les toilettes ne doivent pas être placées au Nord, ni dans un coin : le Nord-Est est trop sacré pour ça, et le Nord en général concerne les finances (qu’on ne veut pas nécessairement drainer). Ni au Sud: Sud-Ouest, c’est l’homme de la maison qui aura des problèmes, Sud-Est, c’est la femme. Il nous reste donc l’Ouest!

À vos boussoles! Pour faire votre diagnostic, il vous faudra ramener votre habitat à la forme d’un carré. Et si votre maison ne colle pas vraiment au plan, pas de panique: il y a l’organisation générale de la maison, qu’on ne peut pas toujours changer à moindres frais, mais l’organisation à l’intérieur des pièces compte aussi, suivant les mêmes principes.


Les matériaux de construction ont une grande influence sur la circulation des énergies. Ils sont bien sûr nobles et naturels, mais ils doivent également être orientés d’une certaine manière. La pierre est orientée de manière à ce que sa partie externe (la partie externe de la montagne) corresponde à la partie externe de la maison, et vice versa. Idem pour le bois, qui est d’ailleurs choisi précautionneusement (en fonction de son âge et de l’endroit où il a poussé) et coupé à un moment astrologique favorable.

Les portes et fenêtres sont idéalement en nombre pairs. Le must est d’avoir une porte d’entrée ET une porte de sortie, et que cette dernière fasse la moitié de la largeur de l’entrée. Les fenêtres sont parfaites si elles comportent deux vantaux (un seul risquerait de créer un déséquilibre entre les parties droite et gauche du corps). Et, dernière chose pour aujourd’hui, la porte d’entrée ne doit pas se trouver en face de celle de votre voisin d’en face.


Tout ça peut sembler un peu technique. Mais selon les textes anciens, le test ultime pour évaluer la santé énergétique de votre maisonnée est celui du nouveau-né: amenez un bébé dans votre maison, et s’il se met immédiatement à pleurer, ce n’est pas très bon signe.
Om sweet om.


Pour en savoir plus

https://www.institutfrancaisdevastu.com/boutique-livre/

13 réflexions sur “Le yoga de l’habitat”

  1. Rooh, bin en voilà un article fort intéressant (et fort connexe au yoga effectivement xD !).
    Merci pour cet énième partage tout en réflexion (et sujet improbable, ou presque ;-) )!
    Bon, bin, y’a plus qu’à déplacer les toilettes alors !

  2. Ça correspond pas mal au feng shui que j étudie en ce moment pour agencer ma maison.
    Je vais aller zieuter un peu plus ton lien. Merci
    C est drôle de voir que l on retrouve les même choses a travers le monde.
    Je resumerais ça par du bon sens que l on a perdu par chez nous

  3. Merci Clémentine pour le partage. 🙏
    Je m’étais intéressée au feng shui il y a quelques mois… Tout est un !
    Et je suis actuellement en recherche de chez moi ! Belle coincidence 😉
    Belle journée !
    Bisettes

  4. Merci beaucoup pour cet article, une fois de plus très intéressant. Merci également pour tes ebooks sur les chakras et les mudras, c’est un vrai bonheur de te lire, je trouve que grâce à toi on retourne plus aux vraies valeurs du yoga. ( pas dans ce yoga qui s’étale partout, basé plus sur la performance et le phénomène de mode…)
    Bonne journée :)
    Alexandra

  5. Guénot Marie-Pierre

    Bonjour Clémentine,

    Cela fait plusieurs mois maintenant que je guète tes articles, e-books et autres livres…et me régale de leurs contenus! Je profite donc de cette occasion (réagir à cet article) pour te féliciter et te remercier de partager tout cela avec nous. Chaque thématiques est une porte ouverte qui nous donne accès aux différents chemins du yoga… Merci!
    A propos de l’article sur “le yoga et l’habitat”, je voulais simplement dire que mes parents, qui habitent dans le Sud-Ouest de la France, ont fait construire leur maison (en 1968) selon les mêmes principes, en observant celle de leurs ancêtres. Le bon sens paysan quoi!

    1. Bonjour Marie-Pierre, merci pour ton message qui fait chaud au coeur! La maison de tes parents doit être remplie de bonnes énergies… ça donne envie de prévoir des vacances dans le coin ^^ !

  6. Fusco Moret Laura

    Bonjour Clémentine
    Merci pour vos éclairages percutants. Je me régale de vos articles depuis quelques années et ils sont pour moi source d’inspirations. Salutations yoguiques

Répondre à Guénot Marie-Pierre Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *