Où pratiquer en Thaïlande? (et autres adresses intéressantes)

Je viens de quitter la Thaïlande après 2 ans et demi de vie sur place, et voilà seulement que je songe à écrire cet article. Sans doute me manquait-il la nostalgie des départs pour me décider à partager ce qui me plait tant là-bas… Quoiqu’il en soit, si vous pensez doucement à vous envoler vers la Thaïlande, sachez que c’est une très bonne destination pour les yogis que nous sommes!

En attendant de mieux connaître le reste de la Thaïlande, je parlerai ici des 2 endroits que je connais le mieux : Koh Phangan et Chiang Mai. 



Si vous aimez les îles, rendez-vous à Koh Phangan

Koh Phangan est une petite île du sud-est de la Thaïlande, plutôt connue pour ses full moon parties. Mais les opposés s’attirent: si une partie de l’île accueille effectivement les fêtards de tous horizons, l’autre partie est un paradis pour les yogis. Tout y est zen, yoga et tranquillité. Je vous conseille le quartier de Srittanu, partie ouest de l’île.

Koh phangan (1 sur 1)


Où pratiquer?

Orion

Orion est avant tout un centre de soins et de retraites, situé en bord de mer. Le cadre est magnifique, le restaurant agréable et les cours de yoga sont variés. Yin, Ashtanga, Vinyasa, Hatha, il y en a pour tous les goûts; les professeurs sont passionnés et passionnants. En saison, de nombreux ateliers viennent ponctuer les cours réguliers: alignement, respiration, philosophie du yoga…

Les + : la variété des cours proposés, l’enthousiasme des différents professeurs, les salles de cours bien aérées.
Le – : le prix (compter 8 euros pour un cours).

Cours de yoga2 (1 sur 1)

Sunny Yoga

Sunny est la seule professeur thaïe de l’île, et cela mérite d’être souligné. Elle propose un cours par jour, en matinée, Hatha-Vinyasa.

Les + : sa formation est impressionnante, et ses cours de grande qualité. Et si vous décidez d’apprendre une nouvelle langue, elle enseigne également en thaï…
Le – : un seul cours par jour, à 10h ( il commence à faire fort chaud!).

Flèche yoga

Agama Yoga

Elle en fait couler de l’encre, cette école. Sur internet et sur l’île, Agama alimente les discussions: elle compte ses admirateurs et ses détracteurs. Ceux qui y vivent une expérience unique, et ceux qui ne veulent plus y mettre les pieds. Sans vouloir alimenter la polémique, j’y ai passé 4 mois intensifs et j’y ai appris énormément. Ses enseignements sont uniques, basés sur les aspects philosophiques et ésotériques du yoga. Il s’agit d’une véritable école: les enseignements sont partagés par niveaux d’un mois: tout le monde commence au niveau 1, et progresse dans les niveaux au fil des mois. Des examens de passage sont organisés à des moments-clés du parcours (à la fin du niveau 3, du niveau 8…). Possibilité de venir pour une journée ou une semaine.

Les + : c’est un vrai lieu d’apprentissage, avec un rythme d’enseignement intensif pour le 1e mois (2 séances/jour + conférence le soir) qui permet de se créer une routine de pratique. Une fois les “niveaux” payés, ils sont accessibles gratuitement et indéfiniment.
Le – : le côté très communautaire (trop à mon goût) et les affirmations parfois hasardeuses (difficile de trouver d’autres références pour certaines informations).

12033011_1498935803756767_4458960435446302961_n


Où chanter?

Ce que j’aime particulièrement à Koh Phangan, ce sont les bhajans ou kirtans, une autre manière de pratiquer et vivre le yoga (pour en savoir plus sur le bhakti yoga, c’est par ici). De nombreux bhajans sont organisés sur l’île, notamment au Pyramid Yoga. Si vous avez l’occasion d’aller chanter avec Akari et Davide, ne la manquez pas: un coup de foudre, en plein coeur.


Où manger?

Eat.co

Restaurant végétalien, spécialisé confort food: burgers en tous genre, falafels, kebabs… La “viande” à base de champignons est bluffante. J’ai travaillé dans ce restaurant pendant plusieurs mois, et nombreux étaient les clients qui venaient chercher confirmation : “Mais vous êtes sûre, ce n’est pas de la viande, hein?”. Le service est très rapide, les plats copieux et goûteux. L’endroit est douillet, coussins moelleux et tables basses, avec une bibliothèque bien remplie et des lectures très intéressantes.

Table et Shiva (1 sur 1)

Anutta 

Options végétaliennes. Il s’agit selon moi du meilleur restaurant thaï de l’île. Nouilles en tous genres, currys de légumes, soupes, la carte est variée et les plats très bon marché. Petit +: ils cuisinent sans MSG, et possibilité de demander sans sucre (assez présent habituellement dans la cuisine thaïe).

Akasha

Restaurant végétarien et végétalien, tenu par un couple de Grecs. Si vous êtes en manque de saveurs méditerranéennes, c’est le restaurant qu’il vous faut. Les assiettes végétariennes comptent un assortiment de 5 préparations différentes (houmous, potiron rôti, okras sautés…), accompagnés de riz complet et d’une petite salade, pour un prix très abordable. Leur carrot cake est incomparable.

Akasha



Si vous êtes plutôt ville, direction Chiang Mai

J’ai découvert la ville de Chiang Mai il y a deux ans, lors d’un voyage avec ma Maman dans les contrées nordiques de la Thaïlande. Il y a des écoles de yoga à beaucoup de coins de rue, des petites librairies d’occasion, des artistes de rues, des événements musicaux, un esprit de communication et de découverte, du soleil, des papayes et des sourires.


Où pratiquer ?

Wild Rose

C’est ici que j’ai fait ma formation de professeur de yoga, et je n’en retiens que du positif. L’endroit est chaleureux et accueillant. Rose est formidable, par sa douceur et sa bienveillance.

Les + : douceur et chaleur, une sensation de cocon qui permet de se laisser pleinement aller dans la pratique.
Le – : la salle est assez petite, et les élèves parfois assez nombreux.

Salle de yoga2 (1 sur 1)

Yoga Tree

Un coin de calme et de verdure bienvenu dans une ville parfois trépidante. Centre de yoga, de danse, de méditation en mouvement, créatif et inspirant.

Les +: l’endroit est paisible et spacieux.
Le – : juste parce qu’il faut en trouver un, le chemin pour y arriver nécessite de marcher 500 m sur la “grand route”.

Cours yoga 4 (1 sur 1)


Où manger?

Amrita

Restaurant végétarien et végétalien, cuisine macrobiotique. C’est mon restaurant préféré de tous les temps et je réserve spécialement un hôtel à proximité quand je séjourne à Chiang Mai. Le lunch du jour (2,50 euros) comprend une soupe, un assortiment de divers légumes, des onigiris et une infusion de feuilles de papayer (très bonne pour stimuler la digestion). Ils préparent tout sur place: miso, natto, tempeh… Et cela se goûte: leur tempeh est l’un des meilleurs que j’ai jamais mangé.

amrita

Blue Diamond

Restaurant végétarien et végétalien. C’est l’endroit où il est doux de se retrouver pour le petit-déjeuner: pâtisseries et viennoiseries 100% végétales à tomber! À visiter APRÈS la séance de yoga bien sûr.


Où vous faire masser?

Pranom

On surnomme volontiers le massage thaï “le yoga des paresseux”. En effet, les masseurs thaï vous étirent et vous mettent dans des positions ressemblant étrangement à des postures de yoga… Et bien souvent, après une séance de yoga ou de massage, je ressens les mêmes effets. Mes articulations peuvent avoir craqué, mes muscles sont étirés, mon esprit est vidé. Pranom est mon endroit favori. Comptez 4,50 euros pour un massage d’une heure.

Massage4-1-sur-11

Association Massage Chiang Mai of Blind

Le massage vaut amplement le détour. Les masseurs sont aveugles; j’en garde un souvenir impérissable, bien que pas forcément agréable sur le moment. Le masseur savait exactement où appuyer, où insister pour dénouer des zones de blocages énergétiques. Expérience intense.


Bon vol! 


 

25 commentaires sur “Où pratiquer en Thaïlande? (et autres adresses intéressantes)

  1. Hello Clémentine !

    Je me posais la question si tu étais la-bas avec Yogamour Global aussi ?
    J’ai vu qu’une partie du montant des produits que tu revendais était pour cette association. C’est d’ailleurs comme ça que j’ai voulu me renseigner plus sur cette asso et que j’ai envie de partir faire une Retraite pour le nouvel an … :)

    1. Oh chouette! Tu nous raconteras?
      J’ai découvert Yogamour à Chiang Mai, à Wild Rose justement, car il y avait des cours organisés au profit de cette association. Et depuis sa découverte, envie de la soutenir!

  2. Merci pour ces adresses et ce compte rendu, c’est un peu comme si tu avais écrit cet article pour moi, car je recherche une autre manière d’enrichir ma pratique et les massages Thai m’intéresse beaucoup. Ce sera pas pour tout de suite mais c’est bon a savoir. Tu pense que si je vais dans ce pays avec mon petit garçon de 9 ans (bientot 10), il y aurait de quoi faire pour lui? Enfin, je vais d’abord commencer par une initiation au Shiatsu ici. Le reste suivra…

    1. Oh, super! Si tu veux apprendre le massage thai, je te conseille Chiang Mai (l’école Sunshine est top).
      Je crois que ton petit garçon se plaira là-bas, mais peut-être plus vers les îles du sud (avec la mer, les plages et les cocotiers, il trouvera de quoi faire ;)). Bisous!

  3. Ce serait agréable d’aller en voyage spirituel avec toi en Thaïlande. Tu pourrais nous faire découvrir plein de beaux sites, la culture et de bons endroits de yoga.

  4. Merci pour ton article très intéressant et instructif, je vais l’imprimer demain et le garder bien précieusement. Je pars en Thailande pour la 2e fois cet été. Je passerai par Koh Phangan et Chiang Mai.

  5. Bonjour Clémentine,

    Merci pour ton blog que je lis toujours avec plaisir et intérêt.
    Je me permets ce message car je dois passer 4 jours à Koh Samui début août. Connais-tu une bonne adresse pour pratiquer là-bas aussi ? D’avance merci 😊

  6. Bonjour,
    Je suis votre blog depuis quelques temps et y trouve toujours des articles intéressants! Merci beaucoup de les partager! Je cherche un endroit pour faire un stage de yoga pendant les vacances de février 2018 (une semaine/10 jours). Je suis allée 2 fois en Inde mais la prof qui organisait ces retraites ne le fait plus. Est-ce que vous le faites vous, ou auriez-vous des adresses, idéalement près de la mer … Merci beaucoup de votre réponse si vous avez des idées!

    1. Bonjour Pascale,
      Malheureusement je n’ai pas vraiment d’adresses à vous conseiller, n’ayant jamais participé à des retraites. Par contre, j’ai passé quelques temps dans l’ashram Sivananda en Inde, dans le Kerala (Neyyar Dam), ce qui pourrait s’apparenter à une retraite :) C’était vraiment une superbe expérience, tant du point de vue des cours de yoga que de l’endroit (sans parler de la nourriture à tomber ;))
      Bonnes recherches!

  7. Bonjour Clémentine,
    Mille mercis à toi pour ce blog très éclairant, tes articles sont comme des petites friandises que l’on attend avec impatience.
    Je prévois justement de partir en Thaïlande fin novembre-début décembre, idéalement pour 3 semaines de retraite ou stage yoga + 2 semaines de vacances en famille.
    Les îles m’attirent, mais n’est-ce pas la saison des pluies ?
    Trouve-t-on facilement à se loger et est-ce plus intéressant que de loger dans le centre de pratique ?
    Je cherche un endroit paisible pour me recentrer, crois-tu que Chiang Mai serait adapté ?
    Merci et bonne journée à toi

    1. Bonjour Christelle! Merci pour ton message!
      Super projet en perspective :) J’espère que ce voyage te plaira!
      Effectivement, c’est la saison des pluies à cette période. Mais d’une année à l’autre, on ne sait jamais vraiment prévoir son ampleur… Surtout que c’était un peu inhabituel ces dernières années. En tous cas, tu devrais pouvoir trouver un logement sans problème pour cette période (saison des pluies, hors vacances scolaires, les prix devraient être très abordables!)
      Chiang Mai est vraiment très chouette, mais cela reste une ville avec tout cela que comporte: circulation et pollution. Je te conseillerai plutôt Mala Dhara (un “eco-resort” dans les campagnes environnantes) ou encore Pai (petit village plus au nord). Sinon, les îles sont incomparables niveau calme :) – si la météo le permet..
      Bonne journée!

      1. Merci Clémentine pour tes suggestions.
        Elles sont bien tentantes mais hélas hors de portée de bourse.
        Pour l’instant Agama est ce qui cadre le mieux avec mon budget.
        Et je crois bien que les îles m’appellent…!
        Bonne soirée à toi
        Christelle

  8. Bonjour!
    Et merci pour cet article très informatif!
    Niveau travail, est-il possible de facilement trouver du travail sur place à Koh Phangan?
    Si ce n’est pas trop indiscret, pourrais-tu nous dire comment tu subvenais à tes besoins pendant tes 2 ans en Thaïlande?

    Merci par avance :)

    1. Bonjour! C’était assez facile de trouver du travail, “informel”: plutôt des échanges de travail contre repas, cours de yoga ou logement. Donc je me débrouillais avec ça, et du travail pendant les mois d’automne en Europe… tout ça mis ensemble ça allait très bien, d’autant plus qu’on avait besoin de presque rien là-bas : pas besoin d’autant de vêtements, pas de chauffage, nourriture bon marché, et sans doute moins de tentations que dans une ville européenne ;)

Répondre à Pascale Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *