Jours de flemme: voici comment faire du yoga quand même

Je ne vis pas en Thaïlande par hasard. Enfin, pour être tout à fait honnête, j’ai atterri sur cette petite île du sud de la Thaïlande il y a maintenant 1 an et demi sans savoir où j’allais poser les pieds. Mais j’ai choisi de rester pour des raisons bien précises. Et l’une d’entre elles se cache dans la photo ci-dessous.

Massage2 (1 sur 1)

Il s’agit du massage thaï.

Saviez-vous que le massage thaï traditionnel possède de nombreux points communs avec le yoga? Ces similarités ont d’ailleurs valu  au massage thaï le surnom prometteur de “yoga des paresseux”.

Un massage thaï pour remplacer votre séance de yoga, ça vous dit?


Ils ont partagé le même berceau

Yoga et massage thaï partagent le même berceau. Aussi étrange que cela puisse paraître, les plus anciennes traces de massage thaï traditionnel se trouvent non pas en Thaïlande, mais en Inde. Selon la légende, le fondateur de cet art était un médecin officiant dans le nord de l’Inde, ami proche du Bouddha et répondant au nom de Jivaka Kumar Bhaccha.
Encore aujourd’hui Kumar Bhaccha est considéré par de nombreux Thaïs comme le père de la médecine. Les enseignements de cet Hippocrate oriental ont essaimé vers la Thaïlande actuelle en même temps que le bouddhisme, vers 3oo av. JC.

13710681_1645756005741412_4101785117966544197_o


Ils perçoivent le corps humain de la même façon

Yoga et massage thaï sont tous deux basés sur le concept de canaux d’énergie invisibles qui parcourent votre corps.

Selon la philosophie du yoga, l’énergie vitale (Prana) est absorbée à travers l’air que vous inspirez et la nourriture que vous ingérez. Ce Prana tout juste absorbé circule ensuite dans votre corps en parcourant un réseau de canaux énergétiques appelés nadis en yoga, sen en massage thaï ou encore méridiens en acupuncture. Les nadis, indétectables anatomiquement parlant, forment une sorte de “seconde peau”, un deuxième corps énergétique: c’est votre Pranamaya Kosha.

On dit qu’il existe 72 000 nadis ou sen. Cependant, le yoga et le massage thaï en ont sélectionné 10, les 10 principaux sur lesquels se trouvent d’importants points d’acupressure. Lors d’un massage thai, travailler sur les points d’acupressure situés sur les 10 sen permet de stimuler la circulation du Prana, éliminer les blocages et restaurer un bien-être général. C’est également le but du yoga, non?

Massage4 (1 sur 1)


Ils travaillent sur votre corps énergétique

Alors que le massage suédois, le type de massage le plus répandu en Occident, travaille prioritairement sur les muscles et les fascias pour générer un état de relaxation physique et émotionnel, ce n’est pas le but premier du massage thai.

Le pétrissage des muscles, prédominant dans le massage suédois, est absent du massage thaï. À la place, les masseurs thaï pressent des points énergétiques, vous étirent et vous mettent dans des positions ressemblant étrangement à des postures de yoga. On pourrait même l’appeler “massage yoga”…

Ce massage est effectué tout habillé (pantalon Fisherman et blouse fluide sont de rigueur), et tout comme en yoga, une grande importance est accordée à la respiration: le masseur accorde ses mouvements à la respiration de la personne massée, et veille à respirer lui-même en conséquence (il expire lorsque le massé inspire, ou vice-versa selon le mouvement effectué).


Similarités… et complémentarité?

À la lecture de cet article, on pourrait penser que le massage thai est un genre de “Hatha yoga appliqué” (voire forcé), et qu’une séance de massage pourrait allègrement remplacer une séance de yoga (et vice-versa).

13737578_1645756275741385_7653737294652509715_o

Depuis que je vis en Thaïlande, et particulièrement au cours de ces dernières semaines passées à Chiang Mai pour ma formation de professeur, les jours “sans yoga” se sont transformés en jours “avec massage”. Les massages thaï y sont omniprésents et  peu coûteux (si vous passez par Chiang Mai, je vous recommande vivement Pranom!).

Et bien souvent, après une séance de yoga ou de massage, je ressens les mêmes effets. Mes articulations peuvent avoir craqué, mes muscles sont étirés, mon esprit est vidé.

Et je ne me sens pas forcément mieux…


On ne se sent pas forcément mieux après, mais on se sent toujours différent

Je me souviens particulièrement d’un massage reçu dans une école de masseurs aveugles, et la sensation de faiblesse physique et mentale ressentie après coup. J’ai passé la journée du lendemain clouée au lit!

Je me souviens parallèlement d’un cours de Yin Yoga particulièrement intense, au cours duquel nous avions travaillé sur l’ouverture des hanches: le lendemain, je pleurais pour un oui ou pour non (et même pour un peut-être).

Rassurez-vous, ces états furent temporaires et j’ai rapidement retrouvé le sourire: ces états transitoires permettraient de restaurer l’équilibre énergétique du corps. Tout est bien qui finit bien!

massage

Quelques recommandations

  • Discutez avec votre masseur avant.
  • Pensez à respirer profondément pendant.
  • Veillez à bien vous hydrater après.

Les jours sans yoga n’existent plus depuis que j’ai rencontré le massage thaï.
Avez-vous déjà testé? Si oui, compareriez-vous ses effets à ceux du yoga?


Bonus : ils emploient les mêmes mots bizarres

Comme un rappel de leurs racines communes, massage thaï et yoga emploient les mêmes termes dérivés du sanskrit. Par exemple, en massage thaï, les 3 premiers sen sont appelés Sen Sumana, Sen Ittha et Sen Pingkhala. Ils correspondent aux nadis yogiques Sushumna, Ida et Pingala, non seulement linguistiquement mais aussi “anatomiquement” parlant.

facebook

14 commentaires sur “Jours de flemme: voici comment faire du yoga quand même

  1. J’ai testé une fois le massage thaï, j’avais adoré l’expérience! Mais comme tu dis, c’est comme le yoga, on ne se sent pas forcement mieux après, mais différent, tu as trouvé les mots justes! :)

    1. Je garde un souvenir terrible de mon premier massage thai… et un souvenir de “je ne comprends rien, que se passe-t-il?” de mon premier cours de yoga! Je suis heureuse d’avoir persévéré ;-)

  2. Votre article est très informatif. Effectivement, vous avez raison, le yoga est une activité qui associe des biens faits d’ordre physique, mental ou émotionnels. elle donne de la souplesse et revitalise en même temps les organes internes. C’est très relaxant, je pense.

  3. Très sympa cet article ! J’ai passé un mois en Thaïlande et j’avoue que le massage traditionnel thai est trop douloureux pour moi XD en tout cas intéressant ce parralèle.

  4. Bonjour! Je suis fan de votre blog :-)
    je me forme également pour être prof de yoga, en Suisse, où je donne déjà des cours, entre autres massages et soins énergétiques et suivis de couples comme doula, et j’ai aussi bp voyagé…
    bref, je suis très intéressée par vos recettes de cuisine que j’adorerais avoir en format texte, vu que je n’arrive pas à les copier, et aussi votre article sur le chakra du coeur, à la rentrée je vais justement proposer des méditations sur chacun des chakras, de même que les postures en rapport!
    ESt-ce possible?
    TOut de bon à vous :-) Aline

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *