Vous aussi, buvez votre thé comme un vrai yogi

Les feuilles rougissent, les joues rosissent, les potimarrons virent à l’orange et le ciel grisonne.  Mon gros pull m’a rejoint sur mon tapis de yoga et la tasse de thé s’installe comme un rituel post-séance. C’est un temps à boire du thé, et c’est le moment de méditer.

Chat yogi

Il existe certainement autant de thés du yogi que de yogis (en ce moment, mon thé du yogi à moi, c’est le Genmaicha), et autant de manières de boire du thé qu’il y a de façons de méditer. Mais voici une recette et deux trucs de yogi qui ont fait leurs preuves.


Un thé du yogi

Il nous vient d’Inde (évidemment), il a été yogifié par Yogi Bhajan et ensuite popularisé par une célèbre marque de thé. Dans les années 70, Yogi Bhajan, le maitre du Kundalini Yoga, tentait de transmettre à ses élèves un véritable style de vie yogique. Outre sa sagesse du yoga, il partageait ses connaissances sur l’utilisation des plantes et des épices. Après chaque cours, Yogi Bhajan avait pris l’habitude de servir à ses élèves une boisson chaude aux épices, affectueusement appelée “yogi tea” par ces derniers.

Yogi chat

Cette infusion relaxante et revigorante contient les 5 épices ayurvédiques traditionnelles. Elle prévient les rhumes et les refroidissements, stimule la digestion -de votre dernier repas ou de votre séance de yoga, et apaise les muscles sollicités. La tasse de thé peut être une bonne transition entre votre tapis de yoga et votre vie quotidienne. Un rituel à instaurer?

Le saviez-vous ?

Boire une tasse de thé après une séance de yoga en prolonge les effets bénéfiques. La théanine, un acide aminé présent dans les feuilles de thé (surtout le thé vert ou blanc), a un effet relaxant sur le cerveau. Le thé détend !

Que vous soyez yogi ou non, qu’il fasse pluvieux ou venteux, que vous soyez sous la couette ou au sortir d’un cours de yoga, ce thé apporte du réconfort dans toutes les situations.

Vous prendrez bien une tasse de yoga ? Voici sans plus attendre le masala chai de Yogi Bhajan!


Il vous faut :

Thé du yogi

  • 8 tranches fines de gingembre frais, haché

  • 12 clous de girofle

  • 16 gousses de cardamome verte, fendues

  • 16 grains de poivre noir

  • 2 bâtons de cannelle

  • Optionnel : 4 cuillères de thé

  • Optionnel : lait végétal

C’est une décoction. Faites bouillir 1,2 litre d’eau. Ajoutez-y les épices, couvrez et laissez sur feu doux, le temps de faire 12 salutations au soleil – soit une vingtaine de minutes. Retirez du feu, ajoutez le thé si vous le souhaitez et laissez infuser 1 ou 2 minutes.

Filtrez, respirez amplement et buvez sereinement!

L'heure de médi-thé


La version instantanée

  • 1 poignée de cannelle en poudre

  • 1 doigt de gingembre râpé

  • 1 pincée de cardamome

  • 1 pincée de clous de girofle en poudre

  • 1 pincée de poivre moulu

Mélangez les épices et conservez-les dans un pot en verre hermétique. Quand vient l’envie d’un thé du yogi, ajoutez une cuillère de ce mélange à l’eau bouillante -comme un café instantané.


Préparez votre thé comme un kundalini yogi

Il ne s’agira pas ici de servir le thé en Uttanasana ou de méditer une tasse en équilibre sur votre tête (quoique…). Mais voici deux petits trucs qui peuvent transformer votre préparation du thé en rituel de yogi!

 

Récitez un mantra pendant la préparation : Sat Nam

Ce mantra associe les mots “vérité” (sat) et “identité” (nam). Ce serait un des mantras les plus utilisés en Kundalini yoga; il est récité après une séance mais aussi pour dire bonjour/au revoir ou avant de manger.

Prononciation: allongez la durée du sat sur l’inspiration (il est 8 fois plus long que le nam). Expirez sur le nam. Écoutez le mantra par ici. 

On dit que ce mantra équilibre les éléments et qu’il éveille l’âme. Physiologiquement parlant, en prononcant le Sat, on contracte les muscles situés au niveau du 2e chakra; ces contractions se relâchent sur le Nam.

Transposez les mudras dans votre cuisine

Portez votre attention sur vos mains. Une pincée de poivre? Effectuez le Chin Mudra! Joignez le bout du pouce et le bout de l’index. Le “geste de la conscience” développerait la connaissance de soi.


Untitled


Poursuivre…

Le blog d’Aleksandri DelaBulgarie, une fille qui vit à Paris, qui fait du yoga, et qui boit du thé, des litres de thé.

Voici comment font les yogis pour se passer de café.

Le lait d’or, potion magique de nos ancêtres les yogis.



j'aime2

12 commentaires sur “Vous aussi, buvez votre thé comme un vrai yogi

  1. Merci pour ce partage! J’apprécie tout particulièrement l’idée de mettre de la conscience dans ses doigts pendant la préparation et la recette du yogi tea express, parfait pour moi :)

    1. Oui, je trouvais ca chouette aussi de transposer les mudras dans sa cuisine; ca nous invite en effet à prendre conscience de nos gestes, et ajoute encore à l’intention qu’on met dans la préparation de notre thé… pour une dégustation encore meilleure!

  2. Hello Clémentine ! Quelle belle surprise de voir mon nom mentionné dans ton post sur le thé ! Merci :) Je rougis..:) J’adore ton blog, et d’ailleurs j’étais en train de me demander pourquoi je ne me suis pas encore inscrite..bravo pour cette présence si douce et bienveillante ! J’espère à bientôt !

    1. Ben oui, je n’allais quand même pas écrire un article sur le thé et le yoga sans parler de ton blog, qui réunit passionnément ces deux sujets! Belle journée yogique et enthéyée à toi ;-) et à très bientôt.

  3. ton article m’intepelle forcément : lors de mon burnout, en début d’année, j’ai commencé à boire du yogi tea (tout prêt en sachets) Du coup, pour moi, cette boisson a une signification toute particulière : celle du renouveau et de la renaissance à une vie plus douce, plus réfléchie, plus posée.
    Je vais très certainement tester tes recettes assurément plus goûteuses !

    1. J’aime beaucoup ton commentaire. C’est dans les détails qu’on remarque les changements d’attitude par rapport à la vie -ou dans une tasse de thé ;-) Prendre le temps de boire une tasse de thé, finalement, c’est comme dérouler son tapis de yoga, on “se pose”…

    1. Haha, il fait très Bridget Jones, hein? Je l’ai piqué dans le placard de mon amoureux (qui ne s’appelle pas Mark Darcy), qui l’avait lui-même trouvé dans un magasin de seconde main il y a quelques années. C’est un pull tricoté main qui sort d’on ne sait où!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *