Si vous oubliez de faire ceci, votre séance ne servira à rien

Voilà… Vous venez de passer deux heures fabuleuses sur votre tapis de yoga. Vous terminez votre dernier asana, vous achevez vos exercices de respiration, vous vous levez, vous commencez à enrouler votre tapis… Une minute ! N’auriez-vous pas oublié quelque chose ?

Et la relaxation finale, alors ? Négliger Savasana, ce serait comme omettre le CQFD à la fin d’une démonstration, écrire un mail sans cliquer sur « envoyer », ou oublier d’allumer le gaz en voulant mettre de l’eau à bouillir. Et ce serait bien dommage.

Certains professeurs de yoga considèrent d’ailleurs Savasana comme le plus important des asanas, car sans lui, les bénéfices des postures réalisées précédemment seraient bien moindres. Correctement pratiqué, Savasana agit comme un signe de multiplication dans l’équation des bienfaits du yoga.

Savasana bienfaits


Laissez-moi vous raconter une petite histoire concernant l’importance de Savasana, une anecdote modestement intitulée..

« Le secret d’une séance de yoga courte et efficace »

Un beau jour, une avocate indienne renommée, donc débordée, est allée trouver le célèbre maître de yoga Iyengar. Elle voulait savoir comment faire pour continuer à pratiquer le yoga durant ses journées les plus chargées, et lui posa cette question : quel est le secret d’une séance courte et efficace ?

Le grand maître Iyengar lui aurait alors répondu, de façon laconique mais péremptoire :

« 2 minutes de Sirsasana, 5 minutes de Sarvangasana, aussi longtemps que possible en Savasana ».

Savasana

Et en débutant mon apprentissage du yoga au centre Sivananda, je n’ai pas tout de suite saisi l’importance de cet asana. Sachant qu’un cours dure 2 heures, qu’on commence par 15 minutes en Savasana, qu’on termine par 15 minutes en Savasana et qu’on se repose 1 ou 2 minutes en Savasana entre chaque posture, combien de temps reste-t-il pour les autres asanas ? Moi qui avais alors à l’esprit les cours d’abdos-fessiers ou de Pilates, tout ce temps passé allongée sur le dos « à ne rien faire » me laissait un arrière-goût amer de temps perdu. Mais, croyez-moi, jamais ces minutes de mon temps n’ont été aussi bien rentabilisées. Et voici pourquoi…


Pourquoi faire le mort ?

Il y a des périodes d’éveil et il y a des périodes de veille. Ces périodes de veille permettent la « mise à jour » des nouvelles informations reçues. On connaît ainsi l’importance d’un bon sommeil dans la consolidation des connaissances acquises durant la journée.

Vous avez sans doute déjà remarqué que vous reteniez plus facilement ce que vous avez lu ou appris avant de vous coucher. Le sommeil facilite en effet le transfert des nouvelles informations de l’hippocampe (intervenant dans les premiers stades de mémorisation) vers le cortex pré-frontal (qui permet d’intégrer de façon pérenne ces informations).

savasana 3

Pareillement, Savasana permet de synthétiser les mouvements, les instructions, les sensations perçues pendant la séance de yoga et de les assimiler.

Attention cependant, ne nous méprenons pas ! La relaxation en yoga n’est pas synonyme de sieste. Bien au contraire, c’est une posture plus difficile qu’il n’y paraît de prime abord. On estime même qu’il faut environ 3 semaines pour apprendre à pratiquer cet asana de façon à peu près correcte…

Et oui, il faut s’exercer pour apprendre à se relaxer ! Si l’on est inerte physiquement, semblable à un cadavre, se relaxer entièrement demande une implication et une concentration de l’esprit. Votre capacité à vous relaxer est révélatrice. Êtes-vous plutôt du genre à vous endormir après 3 minutes couché sur le dos, ou contraire, à ne pas pouvoir arrêter le flot de vos pensées? Parvenir à se relaxer, c’est tout un art. Et c’est la quintessence du yoga, une immobilité extérieure pour une grande énergie intérieure.

Savasana signifie posture du cadavre : un nom bien morbide pour un élément vital de votre pratique !


Pourquoi pratiquer Savasana?

  • Intégrer pleinement les bienfaits des asanas.

  • Apprendre à économiser l’énergie produite par le corps durant la séance de yoga.

Savasana exerce également son activité bienfaitrice en tant qu’indépendant, pour :

  • Augmenter le pouvoir de concentration.

  • Combattre fatigue et insomnie*.

  • Diminuer le stress et l’anxiété en agissant sur l’axe Hypotalamus-Pituitaire-Surrénales.

  • Vous encourager à manger plus de fruits et de légumes, et à boire moins d’alcool. Si, si, c’est vrai (étude à l’appui**), même si c’est sans doute un effet secondaire dû à la diminution du stress…


Comment pratiquer Savasana?

Une relaxation parfaite, c’est une relaxation physique, psychique et spirituelle.

  • Tout d’abord, prêtez attention à ce qui vous entoure : veillez à avoir assez d’espace autour de vous, à ce que la pièce ne soit ni trop sombre ni trop éclairée, à ce que la température soit agréable (couvrez-vous au besoin)

  • Tout est en ordre ? Vous pouvez commencer à vous relaxer physiquement : allongez-vous sur le dos, les jambes et les bras écartés à un angle d’environ 45 degrés. Les pieds, les genoux, la colonne et la base du crâne sont parfaitement alignés. La circulation sanguine est facilitée, la tension artérielle et le rythme cardiaque maintenus à un niveau minimum. Les muscles se relâchent, ils ne doivent plus œuvrer contre la force de gravité. La respiration se fait de plus en plus lente et profonde.

  • Scannez mentalement chaque partie de votre corps en partant des orteils et en remontant jusqu’au sommet du crâne : vérifiez que chaque partie est bien détendue. Essayez de ne penser à rien, quittez ce corps inerte et observez-le d’en haut durant les 15 minutes à venir.

Savasana

Quand pratiquer Savasana?

  • Vous l’aurez compris, à la fin de votre séance de yoga ! Combien de temps rester en relaxation ? À vous de voir… On recommande généralement de lui consacrer 5 minutes pour chaque demi-heure de pratique. Mais rien ne vous empêche de rester 3 heures et 48 minutes en Savasana (le challenge ? Ne pas vous endormir).

  • Au moindre coup de mou, indépendamment des autres asanas. C’est un asana à part entière. Il paraît que parvenir à se relaxer entièrement 10 minutes en Savasana équivaut à une nuit entière de sommeil…


Ce qu’on ne vous dit pas toujours avant de commencer…

Veillez particulièrement à bien relâcher la zone du visage : les mâchoires, les pommettes et le front sont bien souvent encore contractés. Relâcher tous ces muscles faciaux constamment sollicités, toutes ces mimiques qu’on fait à longueur de journée (et même parfois quand on dort…), c’était une révélation pour moi !

Relâcher son visage, c’est fait… relâcher ses pensées, c’est autre chose. Un truc qui m’aide à faire le vide : garder un cahier et un stylo à proximité pendant le cours de yoga. Juste avant la relaxation finale, noter les idées qui nous sont venues pendant le cours de yoga et qu’on aimerait garder dans un coin de notre tête.


Pour une relaxation plus profonde

*Postures de yoga pour mieux dormir 

**Étude de 2012 sur les bienfaits du yoga « More frequent practice of gentle poses, including supine restorative poses and relaxation pose (Savasana), were associated with three aspects of health that deal with feeding behaviors or cravings: higher fruit and vegetable consumption, higher rates of vegetarianism, and lower alcohol consumption. It has been postulated that yoga impacts the Hypothalamic-Pituitary-Adrenal (HPA) axis and the Sympathetic Nervous System (SNS) response to stress [23], possibly via direct vagal stimulation [20]. Evidence suggests that stress is associated with unhealthy changes in food seeking behavior including increased consumption of foods high in sugar and fat [6768], as well as increased alcohol consumption. » 

11 commentaires sur “Si vous oubliez de faire ceci, votre séance ne servira à rien

    1. Oui! Le titre est un peu ironique mais n’en reste pas moins véridique… Un asana à ne pas prendre à la légère ;-)
      “Si on ne parvient pas à trouver le repos en soi, inutile de le chercher ailleurs”
      Un grand merci pour le partage!

  1. Bonjour Clémentine !

    Aaah Savasana… La posture préférée de beaucoup d’élèves (et en bonne place dans mes favorites aussi, je l’avoue)…

    J’ai beaucoup aimé ton article, très détaillé qui fait le rappel nécessaire de l’importance de ce moment de relaxation en fin de séance. Merci !

    Je trouve que pratiquer Savasana est aussi important que de bien s’échauffer en début de pratique…

    A très vite :-)

    Claudia de YogaPassion

  2. Coucou Clémentine !
    Un truc qui m’a été donné par une prof de yoga pour bien relaxer les traits du visage est de “laisser couler sa langue dans la bouche”…qu’elle soit toute molle.
    Depuis je le fais systématiquement et ça m’aide à vraiment détendre mon visage.
    La grimace marche aussi ! ^^
    Belle journée
    Namaste
    Marie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *