4 postures de yoga pour ouvrir Anahata, le chakra du coeur

Aujourd’hui, je confie le blog à Cindy, blogueuse et prof de yoga dans la région de Rennes…

Ce que j’aime avant tout dans le yoga, c’est qu’il n’aide pas seulement à développer nos capacités physiques mais aussi à développer la connaissance de soi et la paix intérieure. Le yoga diminue les blocages énergétiques et refait circuler l’énergie dans le corps. En médecine chinoise, les canaux d’énergie sont appelés les méridiens : en médecine indienne, on parle de nadis. Lorsque ces canaux d’énergie sont purifiés, on se sent apaisé et en bonne santé. Ces canaux d’énergie sont reliés par des centres d’énergie qu’on appelle les chakras.

Les chakras, c’est quoi exactement?

Les chakras sont des centres énergétiques qui relient les différents canaux d’énergie du corps. Nous avons 7 chakras principaux, situés le long de la colonne vertébrale.7 chakras

Pourquoi est-il important d’ouvrir ses chakras?

Comme les circuits sanguins ou lymphatiques, les canaux d’énergie peuvent aussi s’encrasser et devenir moins performants. L’ouverture (ou la stimulation) des chakras permet de purifier ces canaux d’énergie et débloquer la circulation de l’énergie.

Lorsque les chakras se bloquent, l’énergie ne circule pas bien et cela peut créer des perturbations au niveau des parties du corps, des émotions et des sentiments qui sont rattachés à ces chakras.

À quoi correspond le chakra du coeur?

Le chakra du coeur est le point d’équilibre entre tous les chakras : il est en effet situé au milieu du corps, entre les trois chakras inférieurs, rattachés au corps physiques, et les trois chakras supérieurs, rattachés à l’esprit.

Le chakra du coeur est le centre énergétique qui relie la terre (chakras inférieurs) et le ciel (chakras supérieurs).

Du point de vue physique, ce chakra est associé à la cage thoracique, au coeur, au sang, aux poumons, au diaphragme, aux glandes lymphatiques, à la poitrine et à l’oesophage.


 

Pourquoi ouvrir le chakra du coeur?

Le chakra du coeur c’est le chakra qui ouvre l’accès à la compassion. C’est le centre de l’intuition, du détachement, du pardon. Le fait d’ouvrir le chakra du coeur permet de se sentir moins agressif, moins colérique, moins rancunier et d’avoir confiance en soi et en les autres. Lorsque le chakra du cœur est bien ouvert, vous vous sentez plein de vie, vous ressentez de la compassion et de l’amour pour vous-même et pour les autres êtres vivants.

La philosophie indienne nous dit que l’ouverture du chakra du coeur permet de ressentir l’amour inconditionnel qui est souvent caché sous nos souffrances et nos douleurs vécues.

Comment déterminer un blocage au niveau du chakra du coeur?

Les signes qui peuvent vous alerter d’un blocage au niveau de votre chakra du cœur ce sont les sentiments de timidité, de solitude, de manque d’estime de soi, d’incapacité à pardonner ou à ressentir de l’empathie.

Lorsque ce chakra est bloqué, des problèmes au niveau du haut du dos, au niveau des épaules et des poumons peuvent apparaître. Un rythme de respiration court et rapide est aussi le signe d’un chakra du coeur bloqué.


Comment ouvrir le chakra du Coeur grâce aux postures de yoga?

Pour ouvrir le chakra du coeur, il existe plusieurs méthodes comme la visualisation ou les pensées positives associées à l’amour. Le yoga permet aussi d’ouvrir le chakra du coeur grâce à des postures permettant d’ouvrir la cage thoracique.

Je vous ai concocté une série de quelques postures de yoga qui permettent d’ouvrir le chakra du coeur.

Posture n°1: Le Cobra (Bhujangasana)

1

Allongez-vous sur le ventre. Joignez les jambes et les pieds.
Placez les mains près des épaules et posez les avant-bras au sol.
À l’inspiration, levez lentement le buste et la tête vers le haut sans trop forcer au niveau du cou et au niveau des bras. Aidez-vous de la force des jambes pour lever le buste.
Gardez bien les muscles des fessiers actifs pour éviter de vous faire mal au dos et évitez de rentrer la tête dans les épaules. Les épaules doivent rester basses loin des oreilles.
Tenez la posture pendant quelques respirations et observez le ventre et le dos qui s’étirent ainsi que la cage thoracique qui s’ouvre.
Sortez de la posture sur une expiration.

Posture n° 2: Le Guerrier 1 (Virabhadrasana 1)

2

Écartez les jambes et tournez le pied droit à 90°.
Pliez la jambe droite pour former un angle droit. Le bassin doit se baisser légèrement de façon à avoir la cuisse droite parallèle au sol. Le genou droit doit être aligné avec la cheville droite.
Tournez légèrement le pied gauche vers l’intérieur et tendez bien la jambe gauche. Elle doit rester bien tendue et ferme.
Tournez le buste vers la droite dans l’alignement de la jambe droite tout en gardant la jambe gauche bien ferme et bien tendue.
Joignez les paumes de main et regardez devant vous ou regardez vers le ciel.
Répartissez bien le poids du corps sur les 2 jambes, pas seulement sur la jambe droite.
Gardez votre concentration sur cet équilibre et sur la fermeté du corps entier et surtout des jambes. Pressez bien les pieds contre le sol et ouvrez votre poitrine en rapprochant les omoplates.
Tenez la posture pendant quelques respirations. Respirez normalement et profondément.
Sortez de la posture sur une expiration en tendant la jambe droite et en relevant le bassin puis ramenez le pied droit vers l’intérieur, redescendez les bras le long du corps et recommencez la posture de l’autre côté pour équilibrer.

Posture n° 3: Le Chameau (Ustrasana)

3

Mettez-vous à genoux, les genoux et les pieds sont joints.
Contractez bien les fessiers et les jambes, de sorte à bloquer la position du bassin et éviter de vous faire mal au dos.
Dans la posture traditionnelle, les jambes sont jointes mais pour faciliter la posture, vous pouvez créer une légère distance entre les jambes.
Placez les mains dans le bas du dos ou sur les hanches, doigts pointés vers le bas. Pour les débutants, vous pouvez rester dans cette posture sans aller plus loin (voir les variantes du chameau ci-dessous)
À l’inspiration, étirez bien le dos et basculez le bassin vers l’avant en ouvrant la cage thoracique vers le ciel. Relâchez bien les épaules vers l’arrière et rapprochez les omoplates.
À l’expiration, arquez très progressivement le dos vers l’arrière en gardant le bassin légèrement vers l’avant dans l’alignement des genoux. Ouvrez bien la poitrine et contracter bien les fessiers et les muscles abdominaux.
Restez dans la posture pendant quelques respirations et prenez bien conscience du dos et du ventre qui s’étirent ainsi que de la poitrine qui s’ouvre.

Variantes de la Posture du Chameau (Ustrasana)

La posture du Chameau peut-être difficile pour les débutants, c’est pourquoi je vous transmets ci-dessous des conseils et des variantes pour l’exécution de cette posture.

Conseil n°1: Écartez les pieds et les genoux

Dans la postures classique, les pieds et les genoux sont serrés, mais il est possible de les écarter de la largeur du bassin pour faciliter l’exécution de la posture.

Conseil n°2: Posez les mains sur le derrière du dos ou sur les hanches

Pour vous entraîner, vous pouvez garder les mains sur les hanches ou au niveau du dos sans les poser sur les pieds.4

Conseil n°3: Levez les chevilles en retournant les orteils sur le sol

Vous pouvez également exécuter la posture avec les orteils retournés sur le sol, cela facilitera le positionnement des mains sur les pieds.

5

Conseil n°4: Posez vos genoux sur un coussin ou une couverture

Si vous avez les genoux sensibles, vous pouvez poser vos genoux sur un coussin ou une couverture.

Posture n° 4: Le Poisson (Matsyasana)

6

Allongez-vous sur le dos, joignez les jambes.
Placez les bras sur les côtés du corps avec les paumes de main contre le sol ou bien placez les mains sous le corps de façon à avoir un meilleur appui (voir photo).
À l’inspiration, gonflez la poitrine pour ouvrir la cage thoracique et prenez appui avec les coudes et les avant-bras pour soulever le buste et la tête.
À l’expiration, posez délicatement le haut du crâne sur le sol et laissez la poitrine bien ouverte.
Sortez de la posture sur une expiration en relevant la tête délicatement.

La contre-posture: L’enfant (Balasana)

7

Pour détendre votre corps après avoir bien ouvert votre poitrine et étirer le dos vers l’arrière, prenez la position de l’enfant.
Écartez les genoux puis posez le front au sol.
Détendez les bras au dessus de la tête ou sur les côtés près des genoux.
Détendez bien le dos et le ventre.
Respirez doucement par les narines en observant la respiration qui monte et qui descend. Relâchez tout le corps.


Blogueuse et prof de yoga, Cindy Chatelais donne propose des cours de yoga à Rennes et également des cours de yoga à Vitré, à Laval et à Fougères. Allez voir par ici pour en savoir plus :-)


 

9 commentaires sur “4 postures de yoga pour ouvrir Anahata, le chakra du coeur

    1. Oui, ouvrons notre Anahata.. J’ai aussi fait une séance consacrée à l’ouverture de la poitrine hier matin, et je me suis sentie bien toute la journée :-)
      Merci à Cindy pour cet article!

  1. On pourrait proposer aussi Çatus padâ pitham (la table à quatre pieds) ou Purvotanâsana. Mais toutes les postures présentées ici échauffent quand même beaucoup… Y aurait-il des postures ouvrant le cœur qui n’échauffent pas trop ? Je réfléchis (j’enseigne le yoga aussi), mais je n’ai pas vraiment trouvé… Peut-être le Poisson est-il moins échauffant que Virabadrâsana par exemple ? Merci en tout cas pour cette présentation!

    1. Bonne question… C’est vrai que l’ouverture de la poitrine est par nature stimulant. Il y la posture du diamant, qui agit aussi sur le chakra du coeur, à un niveau énergétique. Ou pourquoi pas Supta baddha konasana, avec un bloc de yoga entre les omoplates et un pour soutenir la tête?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *